Douglas Adams : Le Guide du Voyageur galactique (H2G2, tome 1)

Publié le par Systool

Douglas Adams n’a pas eu, comme on dit, un parcours très typique. Avant d’embrasser la carrière d’écrivain révéré dans le milieu de la SF barrée, il a passablement bourlingué et travaillé comme charpentier, videur et brancardier. En 1978, son feuilleton radio intitulé LE GUIDE DU VOYAGEUR GALACTIQUE (The Hitch-Hiker’s Guide to the Galaxy, communément abrégé H2G2) passe sur les ondes de la BBC et peu après, Adams fait paraître son équivalent écrit.
 
 

 
 
H2G2, opéra SF délirante proche de l’esprit burlesque des Monty Pythons s’enrichira jusqu’en 1992 de plusieurs suites, formant ainsi la célèbre Trilogie en 5 volumes (sic). Ce chef-d’œuvre d’humour sera adapté à la télévision en 1981 et le premier épisode sur grand écran, réalisé par Garth Jennings et pour lequel Douglas Adams a collaboré jusqu’à son décès en 2001, paraîtra quatre ans plus tard.
 
Mais qu’est-ce donc que ce guide galactique ? C’est un peu le « Routard » de l’Astrostoppeur qui désire voyager dans l’Univers et bénéficier de conseils utiles et pratiques. Ainsi Arthur Dent, un Anglais tout ce qu’il y a de plus moyen, peut le consulter à loisir lorsque la Terre est brusquement détruite par de curieux individus, les Vogons, qui estiment que notre belle planète se trouve au milieu d’une nouvelle voie express inter-galactique. Quelle ironie pour Dent qui, quelques heures plus tôt, voit sa belle maison écrasée par les bulldozers d’une société de démolition sous prétexte qu’elle est située au niveau d’une nouvelle déviation.


 
Miraculeusement échappé de l’explosion de la Terre avec son ami Ford Prefect – qui se révèle être natif de Betelgeuse – Dent va parcourir la galaxie et rencontrer de nombreux personnages tels que le fantasque Président de la Galaxie, Zaphod Beeblebrox, un robot maniaco-dépressif (Marvin) ainsi qu’un architecte des planètes. Arthur découvrira également la réponse à la grande question de « la vie, l’univers et le reste » et apprendre que les êtres humains sont la troisième espèce la plus intelligente de la Terre, la deuxième étant les dauphins.
 
Inutile d’en rajouter, le « non-sense » de Douglas Adams est présent à chacune des pages de ce fameux Guide, petit bijou comico-scientifique bien plus profond qu’on pourrait le penser à première vue et dont de nombreux artistes (comme Thom Yorke de RADIOHEAD) sont des admirateurs sans limite.
 
La version « poche » est sortie récemment chez Folio SF agrémentée d’une post-face narrant les démarches laborieuses pour l’adaptation cinématographique qui ont enfin abouti en 2005.


 
 

Publié dans Books

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Motdit 10/06/2007 15:18

j'ai essayé, le soir, le matin, à jeun ou pas... impossible je n'y suis pas arrivée... ça passe pas! il parait pourt ant que c'est génial!

Systool 10/06/2007 15:30

La notion de génie est très subjective... ;-)J'aime beaucoup ce genre d'humour, donc ça m'a plu

Lady Domi 06/05/2006 14:19

J'arrive après tout le monde... comme d'hab...«Don't panic». Depuis des années, l'envie de taguer les murs de la cuisine de ce sage conseil me trotte dans la tête...J'ai la tri(penta)logie en VO, by the way. Délectable...

Systool 06/05/2006 14:58

Excellent, Lady Dom! ;-)

bagheera 19/01/2006 17:49

je connais le titre mais je n'ai pas lu le livre... Dommage que la science fiction francaise soit mauribonde - a t  elle jamais existé ( en dehors de barjavel...) ?, cela, ainsi que le fantastique, ne sont pourtant pas des genres a priori reservé au monde anglo saxon??...Enfin, je decouvre donc un peu + l'auteur et le livre, des que j'ai un moment, je pense le lire, sujet interessant. systool comme d h'ab !.. PS :  as tu lu la bio d 'assimov  tres interessante aussi, et puis son domaine, la "psycho histoire" evoquée dans le cycle de "fondation", m'interpelle aussi un peu... bizz Laura

Systool 19/01/2006 20:00

Hi Bagh! Un commentaire assez vrai sur l'état de la science-fiction française... comme quoi, beaucoup de choses font appel à une certaine tradition. Hormis les classiques comme Orwell ou encore Huxley, je n'ai pas bcp lu de SF je dois dire, pas même Asimov en fait... bouh! Systool! La honte...A+

huck finn 07/12/2005 02:43

puisque je viens de poster sur Pratchett et Gaiman, je tiens également à signaler, pour ceux que ça intéresse, l'écriture par Gaiman d'un bouquin racontant l'histoire du guide galactique (le bouquin, pas le bouquin... euh... comment dire? )
bon, en fait, Neil Gaiman est l'auteur de "pas de panique" qui raconte la genèse du feuilleton radio de Douglas Adams! (c'est plus clair, là?)

huck finn le conseille toutefois moins que les romans et nouvelles de Gaiman... mais c'est intéressant, ça, c'est sûr!

Systool 07/12/2005 12:22

Cool, merci Huck

earfalas 20/11/2005 19:08

vu le film, il va falloir que je me fasse les livres!!!