O. Benyahya : Zimmer (éd. Allia)

Publié le par Systool

Des pavés (dans la mare), on veut nous en faire gober à chaque rentrée littéraire, mais bien souvent, ce sont à peine des pétards mouillés. Avec Zimmer, Olivier Ben Yahya nous balance une sacrée droite dans la tempe. Des étoiles ninja de 70 pages incendiaires pour une confession intime sans réel fil rouge, celle de Bernard Zimmer, un juif de 82 ans qui a survécu à Auschwitz et s'est installé en France depuis lors. Zimmer a fondé une famille, mais on sent qu'il s'agit d'un homme seul, en proie à ses vieux démons, aigri par la vie et dégouté par ses semblables : juifs, chrétiens, musulmans, il les met tous dans le même sac, parce qu'ils ne prennent pas leurs responsabilités, parce qu'ils n'ont pas le sens du sacrifice. Les grévistes le font bien rire et les jeunes qui crament les bagnoles, même si cela part d'une certaine idée de l'injustice sociale, n'ont selon lui aucun argument à faire valoir.

 

C'est un problème typiquement français l'absence de bonne volonté. Chacun s'accroche à son bout de viande, fait la sourde oreille, descend dans la rue, et advienne que pourra.

 

9782844853547

Zimmer aurait été écrit aux alentours de 2005, lorsqu'un « tas de choses se sont mises à brûler en France » et qu'on a entendu scander des « morts aux juifs » sur la place de la République, lors d'une manifestation contre l'intervention en Irak. Ainsi, peut-être pour réagir à de telles atrocités, à ce monde dément, Ben Yahya a choisi un vieux juif qui a perdu toute illusion depuis belle lurette, et qui va même jusqu'à assassiner plusieurs arabes, mais non par vengeance, juste « comme ça ». Le résultat est un brûlot qui donne le vertige, qui met mal à l'aise. Horrifiant, violent, puissant. (C) Systool, 12/2010

 

Je vous donne mon holocauste. Je vous le donne de bon coeur. Et je vous souhaite la mort.

 

Olivier Ben Yahya – Zimmer

disponible aux éditions Allia

Publié dans Books

Commenter cet article