SUBTLE : For Hero / For Fool (chronique, 2006)

Publié le par Systool

L'idée de placer cette chronique dans la catégorie Hip Hop me fait déjà tiquer. Il faut dire que For Hero : For Fool regorge de sonorités électroniques voire franchement pop-rock. Le premier album de Adam « DoseOne » Drucker et ses potes versait déjà dans l'éclectisme, mais A New White – car c'est ainsi qu'il s'appelle – se révélait nettement plus posé que cette deuxième mouture. Le premier LP du sextet contenait des « ballades » électro (I heart L.A.) et même des chansons aux intonations folk et vespérales (Silence). En 2006, SUBTLE remet donc les couverts avec 11 titres survitaminés, à l'image de A Tale of Apes I, plage frénétique qui introduit FH : FF. Entre son couplet rappé, ses choeurs pop survolant un beat protéiforme et des bizarreries mélodiques, on peut allègrement assumer que l'on se trouve sur une planète pour le moins étrange. Cette même planète où évolue le personnage principal des pérégrinations textuelles de DoseOne, terrain de jeu où s'entrechoquent sa vision post-apocalyptique et son plaisir à jouer avec les mots, quitte à égarer le pauvre auditeur...


 


Facétieux, ambitieux, hétéroclite et dérangeant, voici quelques attributs que pourrait vêtir DoseOne, le leader de cette formation comprenant également Jeffrey « Jel » Logan (beats), Jordan Dalrymple (guitare), Marty Dowers (instruments divers), Alexander Kort (violoncelle) et Dax Pierson (claviers) qui a par ailleurs subi un tragique accident routier en 2005 et qui utilise depuis un fauteuil roulant pour se mouvoir. Les personnes versées dans le hip hop alternatif remarqueront d'ailleurs que Jel et Doseone avaient déjà collaboré ensemble sous le projet THEMSELVES, fleuron du label Anticon. Mais revenons au labyrinthique FH : FF qui, après le diptyque A Tale of Apes, nous permet d'apprécier une pièce de rock acidulé (Middleclass Stomp) aux teintes beatlesiennes, puis une bombe urbaine dont les ingrédients disparates sont à rechercher du côté de OUTKAST, RADIOHEAD et les BEACH BOYS, le tout avec un traitement ultramoderne en ce qui concerne la prod. Ce Middleclass Kill est typiquement un morceau-test pour juger si l'on est en mesure d'apprécier SUBTLE, une formation ayant banni le terme de « frontières » musicales, quitte à rendre l'auditeur plus que sceptique au premier abord. Midas Gutz semble plus en mesure de satisfaire les oreilles réfractaires aux variations incessantes, avec son riff de guitare tout en reverb. Nomanisisland décline une ambiance planante s'alternant avec le flow abstrait de Dose, tandis que The Mercury Craze, premier single de l'album, navigue dans l'univers des GNARLS BARKLEY, voix nasillarde et guitare épaisse à l'appui. Rappelons que le clip vidéo a été réalisé par le collectif SSSR, formant une trilogie avec celui de Wishingbone et FKO, présents sur les albums précédents.


 



For Hero : For Fool se poursuit avec des titres surprenants, tels que Bed to the Bills, introduit par un beat très lourd qui est suivi de choeurs vaporeux et de voix robotiques. Return of the Vein est mené par une guitare acoustique et le chant rappé de Doseone qui, bien vite, s'essaie avec succès à un refrain tout en harmoniques. La deuxième partie du titre possède un caractère plus inquiétant, à l'image de sa rythmique plombée et ses sonorités noisy. Call to dive et The Ends mettent fin à cet album d'une densité proche de celle du mercure s'infiltrant dans nos conduits auditifs mis à mal. Le premier évolue dans un hip hop underground assez sombre, tandis que The Ends, après une introduction acoustique presque naïve qui tranche avec une partie plus expérimentale, se poursuit par une exhibition de human beatbox relayée par une ligne de piano comme on les aime (toute belle, toute simple). FH : FF fait partie de ces albums rares qui divisent à force de ratisser aussi large. On ne peut que s'incliner face à la diversité de ses tracks, même si certaines semblent parfois un peu vaines ou manquant de ligne directrice. Il est clair que seule une écoute répétée, y compris pour les oreilles intrépides, permettra de savourer ce condensé de styles colorés et a priori opposés. Il est peu méritoire de prendre les paris après coup, mais je suis persuadé que si une musique et tout ce qu'elle implique (authenticité, créativité et modernité) devait subsister au marasme commercial qui nous engloutit, elle prendrait les apparats de SUBTLE.


 


SUBTLE – For Hero : For Fool (2006)

 


 








Le clip de « The Mercury Craze »

Publié dans Hip Hop

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dragibus 06/05/2008 22:25

selon mon avant dernier Noise il existe un album de réinterprétations de ces titres de FH/FF appellé "yell and ice"sinon en l'écoutant aujourd'hui à la suite de ta chronique je lui trouve pas mal de rapport avec Why? et celui que je connais "alopecia", cette manière particulière de faire du "hip pop"

Systool 06/05/2008 23:27


Oui, selon mon avant-dernier Noise (aussi) et allmusic.com, Yell & Ice est effectivement paru l'an dernier, mais je ne l'ai pas encore écouté... tout comme WHY? que je ne connais que de nom
mais qui semble adopter une ligne de conduite semblable à SUBTLE en la matière!


SysTooL 02/05/2008 00:56

D : Ciao D! C'est quasiment de la réponse live ;-)Je termine ma semaine de nuits de garde de façon assez tranquille, comme tu vois, puisque je traine devant mon PC... ben c'est pas de ma faute si tout le monde dort tranquillement :-)Cool que tu apprécies SUBTLE! Et c'est vrai qu'il y aura encore de quoi lireA bientôt

D&D 02/05/2008 00:50

Coucou Doc' :-)Alors, on joue les vases communiquants tous les deux ?Tu me dis que ton rythme s'est apaisé depuis que tu es dans le Jura, voilà qui me rassure pour ta propre santé, mais tu sais que le mien a provisoirement dérapé !D'ailleurs, je vois que tu as beaucoup publié, tant mieux, je prends beaucoup de retard, mais ça me promet un joli moi du juin !Sinon, j'ai enfin pu voir le clip ! Je ne sais pas ce qui s'était passé l'autre fois. Et... Si l'article m'avait beaucoup plu, j'avoue que la chanson présentée ici, spontanément, m'accroche diablement... Tu connais bien tes lecteurs, toi, dis-moi ;-)Take care.D&D

SysTooL 25/04/2008 14:34

Pee : Ah ouais, faut que je tente ce SON LUX... MERCI!

Peefogg 24/04/2008 19:00

Passe par du Jel ca s'ecoute tout seul. Ou encore du Telephone Jim Jesus un chouia plus chaud mais ca passe.Mon gros coup de coeur du moment c'est Son Lux. Surpuissant.