WHY? - Alopecia (chronique, 2008)

Publié le par Systool

La Bay Area est surtout connue pour sa scène thrash metal des années 80, puisqu'elle a vu naître METALLICA et d'autres hurluberlus permanentés comme TESTAMENT et EXODUS. A ce moment-là, Jonathan « Yoni » Wolf poussait ses premiers cris. Yoni Wolf, c'est le type qui apprend le décès d'un proche par téléphone alors qu'il est en train de se branler parce que sa copine vient de le larguer. La frustration pure. C'est en tant que membre de cLOUDDEAD avec son ami de lycée Adam « DoseOne » Drucker (SUBTLE) que le chanteur se distingue, puis il crée sa propre entité, WHY?, d'abord comme un projet solo, avant d'inclure d'autres musiciens (Doug McDiarmid, son frère Josiah Wolf et désormais Austin Brown à la basse). Malgré sa signature sur le label hip hop alternatif Anticon, WHY? évolue dans un pop-rock aux arrangements fleuris mais dont la technique n'est pas la priorité. On pourrait penser à BECK pour le côté fourre-tout et l'influence hip hop tout de même assez présente, notamment dans les beats ainsi que le phrasé de Yoni Wolf. Ce dernier compense une certaine pauvreté vocale avec des textes très imagés et décousus, où la mort et le sexe (ou plutôt son absence) tiennent souvent le haut du pavé.

 



On constate dès la première écoute le soin tout particulier que prend Wolf pour rechercher des sonorités intéressantes et des phrases choc, naviguant sans cesse dans un registre mi-amusé mi-résigné. La force de WHY? réside dans cette propension à ne pas trop plomber l'ambiance, ceci grâce à l'ironie de son parolier et les mélodies imparables que le groupe nous distille tout au long d'Alopecia, son troisième opus. Ainsi la solennelle These few Presidents ou encore le refrain de classe enfantine de Vowels, part 2. Même s'il ne paie pas de mine avec sa voix nasillarde, Yoni Wolf nous balance d'excellentes lignes vocales, comme on peut le constater sur Fatalist Palmistry ou Brook and Waxing.

 


I'm not a ladies' man, I'm a landmine filming my own fake Death

(Vowels, part 2)

 

L'autre grande qualité de WHY?, c'est qu'ils parviennent à rester très accessibles malgré la multiplicité des styles proposés (Song of the sad Assassin), sans doute en raison d'une structure musicale plus carrée que leurs amis de SUBTLE, par exemple, dont on peut critiquer les titres par moments désordonnés. Et pourtant, entre les samples inquiétants de Gnashville, le rap beckien de The Fall of Mr Fifths et l'indie rock doucement rétro de A Sky for shoeing Horses under, il y a un monde. C'est le choix minutieux des ingrédients de nos maîtres cuistots qui permet d'obtenir une recette si savoureuse : le quatuor pioche allègrement dans la musique occidentale de ces quarante dernières années, n'oubliant aucune époque et nous livre ce panachage très lo-fi et digeste, malgré quelques écarts évitables (le texte de The Hollows, le lyrisme de Simeon's Dilemma). Dommage d'ailleurs que les derniers titres n'aient pas la force de frappe des premières morses de la galette, mais Alopecia demeure un album efficace, un témoignage déroutant mais délicieux de ce traumatisé de la vie, qui nous accompagne dans un dernier carrousel (Exegesis) au rythme de ses frustrations, ses déceptions et ses soirées seul devant un porno moisi, à se demander pourquoi la vie est si dure, mais pourquoi on l'aime autant malgré tout. (C) Systool, 6/2009

 


WHY? - Alopecia (Anticon Records, 2008)

Publié dans Hip Hop

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SysTooL 11/09/2009 11:09

Découvert il y a 3 mois, l'article rédigé il y a 2 mois, c'est maintenant que je "trouve le temps" de le mettre dans le planning du blog... effectivement, c'est drôle de mettre cette chronique au moment de la sortie de "Eskimo Snow", mais justement, je trouvais que c'était l'occasion!Dommage si le prochain album ne tient pas ses promesses... je vais tâcher de découvrir ça au plus vite!

Romain 10/09/2009 16:27

Bizarre de chroniquer Alopecia au moment ou sort Eskimo Snow (enfin j'trouve ça marrant, j'aime moi même ne pas m'embarasser du critère d'actualité).Bref, je suis d'accord avec ta chronique, si ce n'est que je serais bien moins modéré que toi. Le truc, c'est que je suis "fan" du label Anticon, et donc de Why? qui est un peu son fer de lance ! Et quand on prend du recul pour voir défiler toute sa discographie, on se retrouve face à une cohérence artistique assez remarquable qui force le respect. Tout au long des dix dernières années, il n'a cessé de glisser d'une nouvelle forme de hip-hop, ver une orfevrerie pop magnifique. Si "Elephant Eyelash" (2005) était son album le plus pop, avec une construction des morceaux relativement classique, cet Alopecia est l'opus de Why? ou il (Yoni Wolf, qui reste selon moi la tête pensante de la formation !) a réussi la meilleure synergie entre ses deux cultures (hip-hop et pop) si je puis dire !Si on rajoute à ça des lyrics qui frôlent la poésie (je ne suis jamais à l'aise avec cette notion de poésie en musique, j'aurais tendance à penser que les deux sont des domaines séparés), qui nous font sourire et grimacer à la fois (parce qu'il s'enfonce pas dans le pathos Why?, il a la classe) ; et son phrasé unique, ben on a au final un artiste qui vaut vraiment la peine d'être découvert en profondeur !Juste une petite remarque sur Eskimo Snow qui sort dans une dizaine de jours : Cet album est médiocre ! Sincérement, et d'autant plus que j'aime vraiment Why?, j'ai été très déçu par ce quatrième album. Non pas qu'il soit nul, mais YW et sa bande valent tellement mieux ! (ce que j'en pense d'Eskimo Snow)Désolé pour la tartine, mais dès que le nom de ce groupe est prononcé, je deviens tout fou, et je ne peux m'empêcher de partir dans de longs monologues !

rxqueen 02/09/2009 17:24

;-)

rxqueen 02/09/2009 17:24

;-)

SysTooL 02/09/2009 08:09

Ton opinion étant très importante, OB a bugué et doublé ton commentaire!! C'est à s'en tirer les cheveux (et devenir alopécique)