THE ARCTIC MONKEYS : Humbug (chronique, 2009)

Publié le par Systool

Devenu la coqueluche du rock alternatif en quelques semaines suite à la sortie stratégique sur le net de son premier album Whatever People say I am, that's what I'm not, le quatuor originaire de Sheffield ARCTIC MONKEYS a dû faire face à un lever de boucliers de la part d'auditeurs résistants les considérant comme un phénomène passager. Le rock indie mâtiné d'influences punky de cet album a pourtant séduit plus de 300'000 audiophiles lors de la semaine ayant suivi sa sortie! Un chiffre qui a balayé l'ancien record briton de Definitely Maybe, premier jet d'OASIS. Fort de cet accueil sans précédent, la formation menée par Alex Turner remet les couverts à peine une année après, en 2007, avec Favourite Worst Nightmare, la presse se montrant quasi-unanime et les frileux semblant craindre tout à coup d'être passé à côté de quelque chose. Les voici de retour cette année avec Humbug, un titre qui délaisse les tournures oxymoriques des précédents albums. Humbug, soit fumiste en anglais, est produit par Josh Homme, leader de QUEENS OF THE STONE AGE, et force est de constater qu'on retrouve d'emblée certains éléments propres à la formation américaine.

 


On amorce l'affaire avec My Propeller et son riff mastoc rapidement avorté, laissant la place à un lick poussiéreux. On navigue dans une ambiance entrainante mais quelque peu mélodramatique accompagnée de choeurs en arrière-fond, avant d'enchaîner sur le pont qui reprend le riff d'entrée, la ligne vocale étant doublée par la six cordes. Crying Lightning navigue sur un territoire proche de FRANZ FERDINAND en moins guilleret et exhibe un refrain accrocheur qui monte en puissance. On peut apprécier la diction si caractéristique de Turner sur Dangerous Animals, ainsi que des ambiances plus délicates sur Secret Door. Il s'agit d'un sans faute jusqu'à présent, le groupe paraissant désireux de proposer des titres ramassés mais déclinant de véritables atmosphères, que ce soit au moyen de riffs anguleux, d'inclinations plus « désertiques » (l'influence de Josh Homme?) ou de délicieuses mélodies.



Et THE ARCTIC MONKEYS ne fléchissent pas, puisqu'ils poursuivent avec la rythmique carrée de Potion Approaching qui, une fois n'est pas coutume, nous rappelle les reines de l'âge de pierre, surtout quant au son de guitare, tandis que la voix spectrale de Turner en fin de titre fait carrément penser à Jim Morrison! Alors que Fire and the Thud semble emprunter un chemin pas forcément palpitant (malgré la présence d'Alison Mosshart en guest), le chanteur parvient encore une fois à nous happer avec ses mélodies imparables. Et ce n'est pas la lumineuse Cornerstone qui nous contredira, agrémentée de claviers et des arpèges flottants de Jamie Cook. Il s'agit d'un nouveau chef-d'oeuvre du band qui nous délivre ses perles avec une facilité déconcertante. Humbug – tout sauf un album de fumistes malgré sa durée relativement courte (à peine 39 minutes) – se conclut sur un trio fort recommandable : la martiale Dance Little Liar, suivie de la sabbathienne Pretty Visitors et de l'éthérée The Jeweller's Hand. A noter sur la version japonaise la présence d'une reprise de Nick Cave and the Bad Seeds, Red Right Hand, fort à propos tant l'influence de l'Australien semble prépondérante sur ce Humbug. Sceptique face au succès éclair du quatuor britannique, j'ai observé avec un certain recul ce parcours étonnant et alors que certains ont critiqué le changement de cap de ce troisième album, j'avoue qu'il m'a ravi au plus haut point, distillant petit à petit ses différentes facettes et plaçant les singes arctiques dans la cour des grands, de ceux qui font des choix et n'hésitent pas à prendre de nouvelles directions.

 


THE ARCTIC MONKEYS – Humbug (Domino Records, 2009)



WWW...

La chronique de Thom

Celle de PLANET GONG

Publié dans Rock

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SysTooL 13/09/2009 12:40

Nyko : Dommage! Cool d'avoir essayé!

nyko 13/09/2009 10:05

bon, je l'ai écouté plusieurs fois et je n'ai pas acroché.J'aime beaucoup les guitares mais je trouve les mélodies flaibardes. Le chanteur à une voix intéréssente mais je ne le trouve pas très inspiré. Et puis les titres lents ou semi ballades sont vraiment limites...

SysTooL 12/09/2009 12:43

RX : Merci ;-)

rxqueen 11/09/2009 14:32

http://www.xsilence.net/disque-7194.htm#14066Autres critiques de l'album :)

SysTooL 10/09/2009 12:57

RX : Je crois qu'il est temps pour nous tous de nous plonger dans la musique des ARCTIC MONKEYS!! Trêve d'a priori! J'ai été très agréablement surpris... indéniablement l'un des albums de l'année... d'ailleurs un 4,25 / 5 aurait été plus juste...