ORNETTE COLEMAN : Change of the Cen-tuerie (bio)

Publié le par Systool

Né au Texas en 1930, le saxophoniste Ornette Coleman fait partie de ces aliens de la scène jazz. Les premiers enregistrements sur lesquels on trouve sa patte datent de 1959, année où une pléthore de talentueux jazzmen ont déjà percé et imposé leur marque. Malgré cela, Coleman parviendra à proposer une approche réellement novatrice qui influencera des artistes confirmés comme JOHN COLTRANE et ERIC DOLPHY.

 

Ornette Coleman arrive à Los Angeles au début des années 1950 et rencontre des musiciens comme Don Cherry, Charlie Haden et Charles Moffett qui le suivront fidèlement dans son parcours alors même que Coleman se bute à l’hostilité de nombreux auditeurs et jazz-players en raison de son style particulier car opposé aux canons de l’époque. Après quelques petits boulots pour subsister et des nuits entières de travail inlassable pour créer un jazz nouveau, Coleman et Cherry squattent avec succès le fameux Five Spots de New York, un lieu où se rencontrent des adeptes de la Blue Note. Nous sommes déjà en 1959 et les deux larrons commenceront enfin à enregistrer des albums, parmi lesquels on citera le bien nommé Something else!!! où l’on retrouve cette propension si particulière de Coleman à jouer des notes qui ne sont pas « en accord » avec le reste, concept qu’on baptisera pitch. N’oublions pas les LP aux titres évocateurs et tapageurs comme The Shape of Jazz to come, Change of the Century et Free Jazz, le dernier voyant la présence de Eric Dolphy, clarinettiste également porté sur le jazz d’avant-garde et qui participera avec brio à cette session d’enregistrement axée sur l’improvisation. Une quantité impressionnante d’autres albums d’excellente facture sortira jusqu’en 1961, moment auquel Ornette Coleman décide contre toute attente de se retirer du milieu.

 

 

 

Estimant probablement que sa musique était trop en avance sur son temps et que les maisons de disque le flouaient (les deux propositions s’avèrent probablement correctes), Coleman profite de cette trève pour apprendre le violon et la trompette (ben voyons). Il revient avec une formation chamboulée en 1965 et nous livre des albums à la qualité variable mais qui présentent la particularité de compter Denardo Coleman, son fiston, qui cogne sur les fûts avec une belle maîtrise alors qu’il est à peine âgé d’une dizaine d’années!

 

 

A l’orée des 70s, Ornette Coleman entre dans une nouvelle époque de sa carrière musicale avec le groupe de free funk PRIME TIME. N’oublions pas cependant l’un de ses albums les plus réussis, Science Fiction, qui fait office de transition entre le free jazz et son nouveau style, le Harmolodics (harmonie et mélodie au premier plan). Coleman continue aujourd’hui encore de nous distiller ses compositions aventureuses et complexes qui ont ravi les esthètes du jazz mais qui ont également créé leur lot de détracteurs. Néanmoins, la vision innovante et honnête de Coleman et l’influence notable qu’il a eu sur les plus grands en font un musicien d’exception qui a clairement sa place au pinacle du jazz.

 


Sélection :
 

 

 

- The Shape of Jazz to come (1959) / Atlantic Records

 

- Change of the Century (1959) / Atlantic Records

 

 

 

- Free Jazz (A Collective Improvisation) (1960) / Atlantic Records

 

- Science Fiction (1971) / Columbia Records

 

Publié dans Jazz & Soul

Commenter cet article

JB 30/05/2007 19:28

Grand parmi les grands...on lui doit beaucoup sur les principes Free....mais quand même ce fut Archie Shepp qui 'explora' le plus ..Super

Systool 30/05/2007 23:22

Je suis loin d'etre un spécialiste du free jazz... et je connais très peu Shepp... merci pour la précision!

nyko 09/05/2007 00:17

salut
je ne connais pas l'oeuvre de coleman mais par contre j'aime beaucoup l'hommage rendu par john zorn sur "spy vs spy".
il va falloir que je me penche sur l'oeuvre de cet artiste

Systool 09/05/2007 14:11

Un hommage par John Zorn? Intéressant... faudra que j'écoute ça... merci Nyko et à bientôt

Josh Brown 03/07/2006 19:50

et toi Pascal...t'aurais pas un lien de parenté avec le gars de jazz 6 ? ;)

Systool 03/07/2006 20:03

MDR

zordar 02/07/2006 00:35

Un genie ce gars là ! Etre en avance sur son temps c'est difficile àvivre !

Systool 02/07/2006 12:20

Hello Zordar!! Tu l'as dit!!

Pascal 01/07/2006 21:03

A pas parenté... pas plus qu'avec Bill coleman(trp) ou George Coleman autre Sax (avec Miles et Ahmad Jamal... ) Mais les Jazzman aime bien faire les rigolo avec leurs nom... mes préférés? Artie Shaw... et le célèbre Compositeur de comédie musicales qui laissa tant de Standarts Cole Porter... Il y a le fabuleux Pianiste bill Evans, Le saxophoniste qui joua aussi avec Miles dans les 80's du nom de Bill evans et le saxophoniste  Yussef Latef qui s'est converti à L'islam puisqu'il se nommait avant... Bill Evans....

Systool 02/07/2006 12:19

Excellent Pascal, merci de venir à ma rescousse :-D