Pushing Daisies (Série TV, Bryan Fuller)

Publié le par Systool

La mort est devenue un sujet central des séries télévisées américaines. Les enquêtes policières, évidemment, mais à vrai dire, je voulais plutôt parler de la flopée de synopsis où le héros principal possède un don particulier comme le fait de pouvoir communiquer avec les morts, changer de « dimension »... on pense à GHOST WHISPERER ou MEDIUM. Certains adoptent une thématique plus second degré, plus burlesque, tel que Bryan Fuller avec DEAD LIKE ME. Ce dernier enfonce le clou avec une autre TV Serie diffusée sur ABC en 2007 et 2008. Produite par Barry Sonnenfeld (La Famille Adams), PUSHING DAISIES met en scène un certain Ned (Lee Pace) qui se découvre étant enfant le don de réanimer les morts en les touchant. Plus précisément, il dispose exactement d'une minute, une fois la personne ressuscitée, pour faire un choix : soit la retoucher, ce qui la ferait périr définitivement, soit la laisser en vie, ce qui va de pair avec le décès totalement aléatoire de quelqu'un d'autre se tenant dans les parages. Ca a l'air un peu biscornu raconté comme ça, mais en fait, c'est con comme bonjour.

 

Pushing Daisies

Le bon côté, c'est que Ned, alors qu'il était encore tout bambin, ramène à la vie son chien s'étant fait écraser par un camion. Il faut dire que Milou... euh, Digby est un peu son seul ami. Il fait de même avec « Chuck », à savoir Charlotte Charles, son amour d'enfance (Anna Friel). L'inconvéniant, c'est qu'une fois qu'il a choisi de laisser la vie à une personne, Ned se voit dans l'impossibilité de la toucher à nouveau, sans quoi... vous avez compris! Pâtissier de son état, Ned se fait surprendre un jour par le détective Emerson Cod (Chi McBride) à user – malencontreusement – de son pouvoir. Le cupide agent de la loi n'en demandait pas tant : ils vont désormais collaborer à la résolution d'enquêtes policières. En effet, quoi de plus pratique que de faire un tour à la morgue, réanimer la victime d'un crime et la laisser parler pendant moins d'une minute afin qu'elle donne quelques détails sur les circonstances de son décès! Ceci représente un des pans de PUSHING DAISIES, série évoluant dans un domaine à cheval entre Tim Burton (période Big Fish) et J.-P. Jeunet pour sa photographie très contrastée faisant une utilisation marquée du jaune, du vert et du rouge. L'autre aspect principal, c'est la romance entre Ned et Chuck, leur amour forcément platonique et la relation de Charlotte avec ses deux tantes claustrophobes et/ou psychotiques, Vivian et Lily Charles. Pour couronner le tout, mentionnons Olive Snook (Kristin Chenoweth), l'employée dévouée de Ned qui en pince pour le grand échalat.


Suspense très second degré, voix off au délicieux phrasé, hyperstylisation, PUSHING DAISIES a tout pour plaire, même si on peut reprocher le traitement similaire des différents épisodes – dont l'enquête policière ferait presque penser à SCOUBIDOO – ainsi que le manque de développement des personnages. Cette énième série de Bryan Fuller, stoppée prématurément dans sa course, saura néanmoins faire frémir vos zygomatiques et palpiter votre petit coeur enamouraché. Si vous êtes d'humeur maussade et que l'amour, c'est pour les chiens, il y a peu de chances que PUSHING DAISIES vous fasse sauter au plafond... (C) Systool, 5/2009

 

3-5-stars-new.jpg


PUSHING DAISIES

USA - 2007 à 2008

Réalisé par Bryan Fuller

Avec Lee Pace, Anna Friel, Chi McBride

 

 


Publié dans TV Series

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SysTooL 15/12/2009 20:09


RX : Bah c'est assez fleur bleue, mais quand même marrant!

Doc : Ouais ça n'a pas percé aux States et... du coup, pas diffusé sur nos chaines, à ma connaissance


dr frankNfurter 15/12/2009 20:02


inconnu au bataillon!


rxqueen 15/12/2009 18:34


"Si vous êtes d'humeur maussade et que l'amour, c'est pour les chiens, il y a peu de chances que PUSHING DAISIES
vous fasse sauter au plafond..."Alors je vais m'abstenir...lol