Mikhail Boulgakov : Récits d'un jeune médecin (Ed. Livre de Poche)

Publié le par Systool

 

Deux ans après l'obtention de mon diplôme de médecin, j'ai déjà pu faire face à de nombreuses situations, qu'elles soient dramatiques, complexes ou avec une fin heureuse. Dans tous les cas, ce métier me plaît avant tout parce qu'il est humainement enrichissant et cela n'a pas de prix. Mikhail Boulgakov, connu comme l'auteur d'un monument de la littérature russe du XXème siècle, j'ai nommé Le Maître et Marguerite , s'est distingué tout d'abord comme médecin. Diplômé de l'université de Kiev en 1916, il officiera sous l'égide de la Croix-Rouge, avant d'être affecté dans un hôpital de la province de Smolensk. C'est là, isolé de tout, qu'il apprendra les rudiments du métier. Ces expériences forment le substrat des Récits d'un jeune médecin, série d'histoires probablement véridiques auxquelles le studieux Boulgakov a dû faire face, rédigées vers 1925. On l'imagine arriver dans ce village, ses encyclopédies sous le bras, sans doute fou de joie à l'idée de pouvoir enfin pratiquer son art, malgré une certaine appréhension par rapport aux attentes des villageois. Mais bien vite, il comprend que la réalité est bien loin des chapitres de physiologie qu'il a appris avec diligence. Heureusement, il est épaulé par un certain Démian Loukitch, un feldscher (formation à mi-chemin entre le médecin et l'infirmier), ainsi que Pelagueïa et Anna, deux sages-femmes expérimentées, ce qui lui permettra d'affronter avec davantage d'aplomb de curieuses situations : ainsi, on mentionnera l'amputation qu'il pratiquera sur une femme tombée dans un broyeuse à lin (La Serviette brodée d'un Coq) ou encore ses difficultés à soigner un meunier atteint de malaria (Les Ténèbres d'Egypte).

 

boulgakov médecin


Bien entendu, certains pourraient se poser la question suivante : quel intérêt de lire les aventures d'un médecin? On imagine les descriptions compliquées et rébarbatives que ces récits doivent contenir. Pas de panique, nous sommes en 1916 et les connaissances médicales de l'ami Boulgakov ne sont – par certains aspects – pas plus étoffées que celles d'un individu d'aujourd'hui bénéficiant d'une bonne culture générale (ou qui connait la série Dr House sur le bout des doigts). Cela fera sourire, par moments, puisque le pauvre Boulgakov tâchera tant bien que mal de soigner ses patients avec sa maigre artillerie : camphre, morphine, adrénaline, quelques pommades et beaucoup de bon sens. Voici les armes à disposition du médecin esseulé – les IRM et les molécules pharmacologiques dont nous disposons à ce jour sont encore bien loin. Ainsi, nous suivons ce fils d'Esculape dont la consultation va grandir de jour en jour, suite à ses exploits faisant rapidement le tour de la région. On navigue constamment entre la drôlerie et le drame, les tourments et la fierté de cet individu voué corps et âme à sa profession.


Dans Morphine, l'auteur nous narre le parcours d'un collègue ayant pris sa place dans l'hôpital de campagne et qui sombre petit à petit dans le tourbillon de la dépendance. Il s'agit d'un récit poignant sous forme de journal intime où l'on se rend compte de la perte progressive de réalité du médecin qui reçoit une première dose de morphine en raison d'une douleur abdominale et qui trouvera dans cette mixture un compagnon idéal pour oublier une déception amoureuse. Mais bien vite, ses journées se résument à attendre son injection salvatrice... Si l'on souhaite découvrir cet écrivain méconnu, nul doute que Le Maître et Marguerite constitue à la fois son magnum opus et une mise en condition idéale. Néanmoins, ces récits médicaux vous permettront d'appréhender une facette plus personnelle de Boulgakov. (C) Systool, 11/2009


Mikhail Boulgakov – Récits d'un jeune médecin

disponible en poche aux éditions Livre de Poche

 

 

A LIRE EGALEMENT...

 

Une chronique du Maître et Marguerite

Publié dans Books

Commenter cet article

SysTooL 02/09/2010 23:35



C'est moi qui commence déjà à souffrir de troubles mnésiques! En effet, je vais ajouter ce lien tout de suite!!



D&D 02/09/2010 23:32



Tiens, tu ne fais pas de lien dans ton billet, mais j'ai l'impression d'avoir lu sur "Le Maître et Marguerite" chez toi... Ou alors, il va falloir que tu me recommandes un confrère !



SysTooL 22/04/2010 11:29



Je tâcherai de lire ça aussi!



rxqueen 21/04/2010 19:52



J'avoue, j'ai jamais réussi à finir "le maître et Marguerite"...Je sais, honte sur moi. Je sais pas pourquoi d'ailleurs je l'ai jamais fini. L'histoire commence bien mais je sais pas...je bloque.


Pour les histoires de médecins je reste sur mon bon vieux "Voyage au bout de la nuit" et ce livre magnifique "la marche rouge" de Marion Sigaut (que je te conseille fortement) :)