Chron'espresso 10.3 / Coalesce

Publié le par Systool



COALESCE – OX EP (Relapse, 2009)


Cinq mois après OX, qui voyait le retour aux affaires de la bande de hardcore du Missouri,  voici OX EP, un petit cadeau de Noël évoluant dans la continuité de son prédécesseur. COALESCE a insisté sur le fait qu'il ne s'agissait pas de déchets de studio, comme cela est souvent le cas des petits formats. En effet, à l'écoute de ce « 7 titres », on constate qu'il possède une certaine cohésion et n'est pas un simple fourre-tout. Après l'introduction percussive de Oxe to Ore, on attaque véritablement avec la monstrueuse The Blind Eye, où le bassiste Nathan Ellis nous délivre ses lignes sinueuses, avant une nouvelle accalmie (Joyless in Life) aux arpèges de guitare très agréables. En fait, COALESCE alterne systématiquement une piste dans la tradition hardcore avec un titre plus mélodique, ces derniers étant pour le coup presque plus réussis! En effet, To my Ruin, bourrine à souhait, tourne un peu à vide, là où la délicate Absent in Death produit un meilleur effet. On y trouve un lick désertique semblable à celui présent sur Dead is dead, idéal pour s'imaginer des contrées sauvages où un animal de trait (ox) s'efforcerait de marquer son sillon. C'est avec moult fracas que Through Sparrows I rest se charge de conclure l'EP (si l'on excepte l'instrumentale Ore to Earth qui reprend le motif percussif de Oxe to Ore) : Ingram beugle comme un beau diable et on saluera les backing vocals ainsi que le lick dissonant de Steineger, dont la 6-cordes s'était moins distinguée jusque là. 7 pistes, 16 minutes. C'est net et sans bavure, un objet complémentaire au LP paru au mois de juin qui ravira le fan.


3,5 / 5



Band website designQuantcast

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SysTooL 17/11/2009 20:50


Ouais, hein?


Rozéfré 17/11/2009 17:06


Jolies berceuses !