Chromeo, Janelle Monàe, Jamie Lidell : Live au Montreux Jazz Festival (6 juillet 2010)

Publié le par Systool

 

Après la prestation pathétique de TRICKY et MISSY ELLIOTT – en même temps, que fallait-il attendre de deux personnes mortes artistiquement depuis près de dix ans – me voilà de retour au Montreux Jazz Festival en ce mardi 6 juillet pour assister in primis au concert de JANELLE MONAE, ma révélation musicale de l'année. En effet, The ArchAndroid, monstre de 70 minutes paru il y a quelques semaines, représente pour moi le meilleur album de 2010, jusqu'à présent. J'étais impatient de découvrir en live la personnalité facétieuse de Monàe, son côté très arty et son sens de la scène. Tout d'abord, il a fallu se coltiner les pénibles CHROMEO, duo electro-funk aux sonorités 80's. L'occasion d'aller voir la fin de la première mi-temps de Uruguay-Pays-Bas...


A 22h, un dandy investit la salle pour nous présenter le show de Janelle, une expérience sonore censée accompagner le film de notre soirée. Puis ce sont les musiciens (batteur, guitariste et claviériste/bassiste) qui entrent en scène en tenue assortie chemise-cravate, ainsi que trois apparitions spectrales en toge noire qui lancent Dance or die. L'une d'elles, passé le premier couplet, se retourne et fait disparaître sa cape : Janelle Monàe, à peine 1 mètre 50 d'énergie dévastatrice qui enchaîne les rimes... et les titres. Nous aurons droit à une reproduction de plus de la moitié de son album The ArchAndroid : Faster et Locked Inside sont les prochains sur la liste, l'impression étant quelque peu émoussée par des soucis d'acoustique, la voix de Monàe ayant de la peine à ressortir distinctement du brouhaha rythmique imposé par ses musiciens. L'ingé son a sans doute profité de l'interlude Smile (reprise de Chaplin présente sur l'EP The Chase) pour régler tout cela, puisqu'à partir de Cold War – un tube stratosphérique – nos oreilles trouvent davantage leur compte.

 

 

normal Janelle Monae 224244 06 07 2010 1

(C) Daniel Balmat


On regrette évidemment l'absence de Big Boi invité sur Tightrope, mais les pas de dance de Janelle (claquettes, moonwalk) et la complicité de ses sbires nous réjouissent. Il est patent de constater que Janelle Monàe a suivi une formation théâtrale, tant elle sait captiver les spectateurs avec son regard allumé, ses postures alambiquées et ce quelque chose qui manque à la plupart des artistes : la présence. Le concert se termine en trombe avec Mushrooms & Roses, rejeton de PARLAMENT / FUNKADELIC, ainsi que des titres énergiques du premier essai (Many Moons, sauf erreur) en rappel. Purple Haze de Jimi Hendrix résonne dans nos écoutilles alors que la troupe s'est fait la malle, mais on a droit à une dernière surprise : Janelle Monàe se fend d'un plongeon dans la foule qui la maintient en apesanteur pendant deux bonnes minutes avant de la ramener sur scène. Je tiens à préciser que votre serviteur a participé à l'effort collectif de ce stage diving improvisé.


Faut-il parler de la prestation de JAMIE LIDELL, qui était tout de même la tête d'affiche de cette soirée à la Miles Davis Hall? Fort de la sortie de son album Compass produit par BECK, le New-Yorkais d'adoption a atterri à Montreux avec son groupe et livré un show agréable si l'on est versé dans une soul-R&B avec quelques ébauches de sonorités africaines et des bidouillages électroniques, notamment les loops dont le chanteur est friand. J'ai retenu quelques titres du petit dernier, tels que Completely Exposed, Enough's enough et It's a kiss, ainsi que le look « chelou » du batteur (la dégaine de Jesse Hughes des EAGLES OF DEATH METAL) et du claviériste. Mais au fond, Janelle Monàe hantait encore mes oreilles...



CHROMEO – JANELLE MONAE – JAMIE LIDELL

Live at the Miles Davis Hall

Montreux Jazz Festival

6 juillet 2010

 

 

 

Publié dans Live!

Commenter cet article

SysTooL 07/07/2010 10:26



Je n'osais pas le dire... mais encore une fois, c'était pour la bonne cause! Je ne voulais pas causer sa chute!!



Xeninda 07/07/2010 10:17



Votre humble serviteur lui a touche les fesses, oui!!