BLAKROC : s/t (chronique, 2009)

Publié le par Systool

Là où les reformations constituaient le lot commun des sorties d'il y a 2-3 ans, 2009 aura été l'année des supergroupes, assemblage de personnalités issues de milieux divers tels que SHRINEBUILDER ou encore THEM CROOKED VULTURES avec une réussite somme toute mitigée, à mon sens. C'est avec impatience que j'attendais la sortie de BLAKROC, soit la collaboration entre THE BLACK KEYS, duo de blues rock de l'Ohio et une foultitude de rappeurs tels que Mos Def, RZA, Raekwon, Ludacris ou encore le cannabinien Jim Jones, projet chapeauté par Damon Dash du label Roc-A-Fella tombé amoureux des blueseux d'Akron. Dan Auerbach, le guitariste et chanteur des BLACK KEYS est sans conteste l'un des hommes forts du rock alternatif de ces dernières années : il y en aura toujours pour critiquer le succès de son groupe, pour le considérer comme surestimé. Il n'empêche qu'Auerbach a su réconcilier une partie de l'auditoire rock avec des sonorités blues réactualisées, que ce soit avec son pote Pat Carney au sein des BLACK KEYS ou en solo sur l'album Keep it Hid paru en début d'année.

 


Il est notoire de constater que le hip hop est issu du blues et de la soul, et pourtant rares auront été les tentatives de mêler ces genres musicaux ; on a préféré mélanger le rap avec le metal ou encore des sonorités électroniques, parfois avec des résultats frisant le ridicule. Les idées les plus géniales étant souvent les plus simples, voici BLAKROC ou 11 titres concoctés avec bonheur sur une durée de 11 jours d'enregistrement, dont le résultat est disponible sur iTunes et chez des disquaires américains indépendants. Ce qui devait débuter comme une simple collaboration entre les BLACK KEYS, Damon Dash et Jim Jones s'est mué subitement en une aventure de grande envergure, d'autres rappeurs affluant dans le studio... Coochie introduit le propos avec le volubile Ludacris et feu-Ol'Dirty Bastard derrière le micro, doublés par la guitare réverbée d'Auerbach qui conclut le titre avec un solo vaporeux. C'est à Mos Def qu'incombe la tâche de prendre le relais, ce dont il s'acquitte avec facilité au moyen de son flow si caractéristique, à la fois obstiné et quelque peu détaché sur On the Vista, qui comprend également son lot de guitares prurigineuses.

 

Dan Auerbach regardant Mos Def amoureusement...


On appréciera les claviers sautillants et la grosse basse de Hard Times, de même que le duo vocal des vétérans Pharoahe Monch et RZA sur Dollaz & Sense, Dan Auerbach se chargeant du refrain. Le 5ème titre correspond à la véritable révélation de cet album : la chanteuse soul Nikky Wray qui pose sa voix moelleuse sur plusieurs morceaux qui suivront (Hope you're Happy, Done did it), apportant une sensualité bienvenue à l'ensemble. On pouvait s'attendre à quelque chose de plus en écoutant la prestation de Raekwon sur Stay off the fuckin' Flowers, mais heureusement, Mos Def et Jim Jones se chargent de nous faire oublier ce petit faux pas avec l'embrumée Ain't nothing like you (Hoochie Coo) et sa ligne de basse chaloupée et groovy à souhait sur laquelle viennent se calquer des choeurs. La six cordes d'Auerbach se fait plus pesante sur Hope you're Happy qui comprend la présence de Q-Tip des mythiques A TRIBE CALLED QUEST, de même que le nerveux Billy Danze, également de la partie sur What you do to me. Au final, on se trouve face à un bel amalgame de rap blues dont la concision (36 minutes) n'est pas pour nous déplaire, là où les albums interminables de rap s'avèrent parfois lassants. Objet atypique dans sa conception et son approche, BLAKROC réussira peut-être à réunir les amateurs de rock et de hip hop dans une vision moins tape-à-l'oeil que le rap-metal qui fleurissait il y a quelque temps. 50 CENT et KANYE WEST peuvent dormir sur leurs deux oreilles, les dollar continueront à affluer sans relâche, mais certains ne pourront s'empêcher de penser que BLAKROC est sans doute l'un des albums hip hop de l'année...

 


BLAKROC – Blakroc (V2 Records, 2009)

 

en écoute ici

 

WWW...

 

La chronique de La Quenelle Culturelle

 

 

 


Publié dans Hip Hop

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SysTooL 02/04/2010 17:33



Une sympathique collaboration rock-rap!


 


A+ D et bon week-end à toi aussi



D&D 02/04/2010 12:35



Salut doc',


Stimulante conclusion à ce billet ! Et j'ai bien aimé l'extrait proposé en vidéo. A suivre...


Bon week-end ;-)



SysTooL 08/12/2009 16:11


Downloadé, mais pas vraiment écouté, en fait! Merci de me le rappeler ;-)


pyrox 08/12/2009 15:58


du coup, pour me consoler du seul titre de Q Tip, j'ai écouté Renaissance apres, qui est tres bon aussi!


SysTooL 08/12/2009 15:44


Avec un peu de recul, je me dis qu'ils auraient pu aller plus loin... que quelques prestations sont un peu décevantes (Q-Tip notamment), de même que les instrus des BLACK KEYS, mais ça reste
vraiment sympa!