A Single Man (T. Ford, 2009)

Publié le par Systool

En voyant le nom du réalisateur d'A SINGLE MAN, certains ont dû sourire. Qu'un styliste s'improvise derrière une caméra pour autre chose qu'un long-métrage sur la mode semble relever de l'insulte. Et pourtant Tom Ford a non seulement relevé le défi d'adapter un roman sérieux, mais il est parvenu à insuffler toute sa classe dans le moindre plan. Pour ce faire, il s'est fié à son talent de faiseur de mode, chaque scène étant cadrée au millimètre, tel un costume parfaitement cintré de chez Gucci, franchise qu'il a relancé dans les années 90. Ford a surtout soigné le fond autant que la forme, signant le scénario tiré du roman de Christopher Isherwood et faisant appel à un cast impressionnant, Colin Firth in primis. Choisir l'archétype de l'hétérosexuel anglais (Orgueil et Préjugés, Bridget Jones, Love Actually) pour jouer un gay endeuillé par la mort de son compagnon était courageux, mais au vu de la classe naturelle de Firth, c'était une évidence, à bien y réfléchir. Voici George Falconer, un professeur d'anglais respecté vivant dans une magnifique villa de la campagne californienne, en 1962. Chaque réveil est un supplice depuis huit mois, depuis que son amour de Jim a péri dans un accident de voiture. George ne tente pas même de relever la tête. Seize ans de vie commune et tant de souvenirs heureux, ce n'est pas rien et personne ne pourra le remplacer. Ainsi, on effectue un dernier tour de carrousel avec cet Anglais expatrié qui a décidé d'en finir avec la vie.

 

http://nerdalors.fr/wp-content/uploads/2009/12/A-Single-Man-600x844.jpg


Tom Ford a fait le pari intéressant de conserver l'ossature temporelle de cette dernière journée et d'y intégrer quelques flash-backs afin de mieux cerner les relations de George et de Jim, en nous livrant notamment leur première rencontre ou une soirée typique à la maison. Pour le reste, on suit Georges au gré de ses rencontres à l'université, dans un bar, ou chez Charley (J. Moore), son amie et ancienne conquête, reconvertie dans le mode déprime avec une bouteille de gin. Plusieurs rencontres avec des partenaires potentiels émailleront cette journée funeste, mais la détermination de George a la froideur d'un colt. Et comme pour contraster avec l'austérité du propos, Ford propose l'hyperstylisation dans la moindre scène, notamment via cette obsession pour les horloges intégrées systématiquement à l'écran, qui peut paraître quelque peu poussive. On ne se refait pas : Tom Ford est couturier, il est par conséquent impossible qu'il ne soigne pas la forme à outrance. Un réalisateur plus confirmé aurait cependant fondu l'esthétique de façon plus naturelle à l'ensemble, pas comme une série de mannequins posant dans une revue fashion.


Malgré une trame très simple, la solidité du propos permet à Ford de récolter l'absolution la plus complète de la part du spectateur, touché par la gravité qui anime cette oeuvre. Au-delà d'un message d'amour absolu – qui plus est atypique pour la société américaine des années 60 – on sent que Ford y a mis du sien, de par sa propre condition d'homosexuel, et qu'il s'agissait sans doute d'un projet qui le tenait à coeur depuis longtemps et qu'il a enfin pu, d'une certaine manière, exorciser. Héritier de Wong Kar Wai pour sa beauté lyrique, Tom Ford réalise un coup d'essai surprenant, avec ses erreurs et ses fulgurances, qui mérite qu'on s'y attarde, si ce n'est pour son rendu visuel et la prestation fabuleuse de Firth.

 

4-stars-new.jpg


A SINGLE MAN

USA – 2009

réalisé par Tom Ford

avec Colin Firth, Julianne Moore, Matthew Goode

Publié dans Movies

Commenter cet article

SysTooL 18/08/2010 11:34



Oui, certes, mais je considère également qu'il s'agit d'une grande actrice et j'aime beaucoup ses choix de films... Quoi, tu ne parlais pas de son talent? ;-)



D&D 18/08/2010 09:59



Et si je me souviens bien, je suis davantage épris de Julianne Moore que toi... Pas encore vu ce film, mais ça ne saurait vraiment plus tarder...



SysTooL 15/03/2010 08:11


Oui, ce serait bien! ;-)


Thierry 14/03/2010 23:50


Pas encore vu, mais j'en ai drôlement envie. Vivement que les fichiers tournent ^^


SysTooL 14/03/2010 20:52


Vu! Merci!!