Boris Akounine : Le Couronnement (Fandorine, tome 7)

Publié le par Systool

Difficile de cerner l’engouement généré par la sortie d’un nouveau roman de Boris Akounine en Russie… Véritable institution, on pourrait le comparer au phénomène Harry Potter dans nos régions. Récemment, un faux roman à son nom a même été publié par un réseau ucrainien qui en a écoulé une multitude avant que la supercherie ne soit découverte.
 
Alors comment se fait-il que même si de plus en plus de lecteurs avertis apprennent l'existence d'Akounine, il reste encore largement méconnu dans nos belles contrées ? Mystère.
 
 

 
 
Quoi qu’il en soit, la rentrée littéraire nous offre le septième volume traduit en français des aventures d’Eraste Fandorine, le grand détective moscovite, qui doit cette fois-ci (Le Couronnement, Presses de la Cité) affronter un adversaire particulièrement malin, en le nom du Docteur Lind. Nous sommes en 1895 et Fandorine, accompagné de son fidèle serviteur japonais dénommé Massa, s’est occupé ces dernières années d’affaires privées. Ses talents de déduction hors du commun sont plébiscités lorsque le prince Mikhail, cousin du Tsar Nicolas II, est kidnappé par les sbires de ce fameux Docteur Lind, qui réclame en échange rien de moins que l’Orlov, le diamant ornant le sceptre de l’Empereur. Or, le Couronnement du Tsar a lieu dans quelques jours. Mission difficile pour Fandorine, d’autant qu’il ne fait pas l’unanimité dans la haute société alors qu’il a su démêler de tortueux écheveaux lors de ses dernières sorties.
 


Akounine nous réserve des surprises à chaque épisode et dans ce cas, il confie la narration à Afanassi Zioukine, le majordome de la maison, qui ne manque pas de piquant dans ses descriptions des hôtes, Fandorine en tête. Ce maître de maison guindé va même devoir cotoyer les malfrats du quartier de Khitrov ainsi qu’un bal d’homosexuels lors de ses escapades pour sauver le petit Mikhail.

 
La plume d’Akounine, toujours légère et subtile malgré ce langage passablement ampoulé, fait des merveilles et comme à l’accoutumée, il est rare de ne pas sourire à chaque page malgré le sérieux de la situation.De plus, le cadre du récit lui permet une critique indirecte de la société actuelle, tant au niveau des mœurs que du point de vue politique. Enfin, ses fameux retournements de situations en font une lecture passionnante et bien malin celui qui pourrait deviner qui sont les personnes impliquées dans cette affaire.
 
 
 
Dans l’ensemble, Akounine nous livre un nouvel excellent épisode de Fandorine sur fond de bouleversements politiques qui ravira les admirateurs et qui surprendra les néophytes. 

  BORIS AKOUNINE, Le Couronnement, Presses de la Cité, 2005, 20 Euros

voir un article "rétrospective" de Boris Akounine (Le Gueusif)

Publié dans Books

Commenter cet article

Gabriel Fouquet 13/12/2005 00:26

Salut, j'ai enfin réussi à remettre la main sur ton blog (c'est moi 2 commentaires plus haut). Hop direct dans mes marque-pages.

Bon "le couronnement" très bon. Un peu long a débuté mais on retrouve ensuite un Akounine en pleine forme. Vite la suite!
tu as écrit "REP : Merci pour ce commentaire. dommage que tu n'aies pas laissé une adresse e-mail".
Cette fois je te laisse mon mail.
m'en vais voir les dernières nouveautés sur le blog.
A+

Systool 13/12/2005 10:08

Yes merci beaucoup pour ce commentaire et c'est sympa d'avoir laissé une adresse e-mail

phil 01/11/2005 23:32

Après Pelagie, bien content de retrouver ce Fandorine pour la 7eme fois ! Et il existe 13 aventures en russe!
Google m'a conduit à ce blog sympathique
Bonne continuation,
Philippe

Gabriel Fouquet 02/10/2005 21:29

Excellent blog découvert par hasard.
Bio de RATM, Pearl Jam, Ellroy et Akounine, quelle heureuse surprise.

J'ai commencé à lire Eraste Fandorine chez 10/18 et suis passé aux Presses de la Cité pour suivre son actualité.
akoukine s'essaye à tous les genres: espionnage, complots politiques, Faits Divers, enquêtes en huit-clos rien ne sera épargné à Eraste Pétrovitch au cours de ses aventures.
Azazel,La mort d'Achille, Missions Spéciales et Le Conseiller d'Etat sont excellents. J'ai acheté Le Couronnement hier.
N'hésitez pas à vous laisser tenter.

REP : Merci pour ce commentaire. dommage que tu n'aies pas laissé une adresse e-mail

Miora 29/09/2005 17:07

hello Systool! merci de ta visite ( j'ai répondu à ton comm )
j'étais sur ton blog ce mat' mais j'ai été interrompue..
je vais prendre le temps de le lire.
A tte'

zordar 29/09/2005 13:41

J'ai bien aimé Azazel (le premier je crois)et recemment j'ai lu "Altyn Tolobias" qui était excellent aussi.