MUSE : Interview biographique (fictive)

Publié le par Systool


- Bonjour ! Pour commencer, je vous prierais de vous présenter !
Matthew Bellamy (chant, guitare et claviers), Chris Wolstenholme (basse) et Dominic Howard (batterie).
 


 
- Quand avez-vous débuté ensemble dans la musique ?
• Vers 1993 à Teignmouth (Devon), en Angleterre. D’abord appelés les GOTHIC PLAGUE ou encore les ROCKET BABY DOLLS, nous avons par la suite opté pour MUSE, non moins stupide mais plus…neutre. Il résume par ailleurs la source d’inspiration de tout artiste.
 
- Bien sûr… Parlez-nous de vos premiers enregistrements !
• Après avoir décroché un contrat avec TASTE MEDIA en 1998, nous avons sorti un EP, Muscle Museum, puis l’année suivante notre premier album, Showbiz. Celui-ci, s’il manque quelque peu d’originalité, a su d’entrée de jeu nous imposer comme la nouvelle révélation britannique. Il faut dire que l’impact de titres comme Sunburn ou Muscle Museum, sans oublier Unintended, y est pour quelque chose.
 


 
- On sent dans vos compositions l’influence de la scène rock américaine, mais aussi des groupes comme RADIOHEAD. Quels sont les éléments nouveaux que vous avez apporté ?
• Il est clair que ces bands ont une influence notable sur le processus de création du groupe. Il n’en demeure pas moins vrai que la passion de Matthew pour des compositeurs classiques, Berlioz et Rachmaninov en tête, lui ont permis d’élargir quelque peu nos horizons pour l’album suivant…
 


 
- Origin of Symmetry, donc. Nous sommes alors en 2001 et en effet, vous semblez vous démarquer clairement de la plupart de vos congénères…
• Oui. Il était nécessaire pour nous de sortir de ce carcan et de proposer un son nouveau, alliant la puissance de feu d’un RAGE AGAINST THE MACHINE et la délicatesse d’une sonatine de Chopin.
 
- Ceci se fait sentir sur des titres tels que Hyper Music, assez agressif et, en opposition, des compositions à la dimension spatiale et symphonique comme Space Dementia ou Citizen Erased.
• Tout à fait. Ce contraste entre une mélodie entêtante et des riffs bien sentis accompagnant la voix plaintive de Matthew nous a paru une option des plus viables.
 
- Et autant dire que ce deuxième album, Origin of Symmetry, fait plus que confirmer tout le bien qu’on pensait de vous. S’ensuit une tournée vertigineuse lors de laquelle vous profiterez de votre passage au Zenith de Paris pour enregistrer le concert et le proposer au public dans des versions CD et DVD.
• Oui, nous avons confectionné Hullabaloo de deux manières : un double DVD – le premier retraçant le concert du Zénith dans son intégralité et le deuxième des images bonus en backstage et d’autres conneries. Sinon, il y a également le double CD avec une partie du concert à Paris et une collection de b-sides.
 


 
 
- Les b-sides ont, comme leur nom l’indique, un intérêt variable. Si les morceaux comme Shrinking Universe ou Map of your Head sont sympas, d’autres sont nettement moins indispensables…
• Oui.
 
- Enfin, en 2003 paraît votre troisième et dernier album en date. Absolution vous a valu une consécration dans toute l’Europe et bien vite, les jeunes fans de rock en mal de riffs sauvages et de mélodies ultimes n’avaient qu’un mot à la bouche : Muse.
• C’est vrai que grâce à Absolution, nous avons pu toucher davantage de personnes…
 
- Néanmoins, la progression par rapport à Origin of Symmetry semble moins évidente…
• Disons que nous avons davantage expérimenté. En effet, outre des morceaux comme Stockholm Syndrome ou Time is running out, efficaces mais classiques, nous avons tenté des approches différentes, à l’exemple de Sing for Absolution ou Endlessly
 


 
- Sans que ce soit forcément très… valable, il faut avouer…
• … Par ailleurs, nous avons pu bénéficier de la production à la fois claire et puissante de Rich Costey (sauf sur deux titres, produits par Paul Reeve et John Cornfield).
 
- Et cela est tout à fait remarquable à l’écoute de Butterflies and Hurricanes, l’un de vos meilleurs titres en absolu…
• Il est vrai que ce morceau assez atmosphérique, porté par la voix énergique de Matt et bénéficiant d’un solo de piano en tous points délicieux nous rend très heureux du travail accompli.
 
- Un mot sur la pochette de l’album ?
• Elle a été réalisée par Storm Thorgerson, qu’on ne présente plus puisqu’il a conçu la plupart des pochettes de PINK FLOYD

EDIT :

- Avec Black Holes and Revelations, vous êtes passés du statut de groupe de rock célèbre à celui de stars planétaires, ce qui n'a pas dû être simple à gérer...
• Oui, c'est simplement la prochaine étape... nous sommes heureux que davantage de gens s'intéressent à notre musique...

- Pourtant les innovations sont plutôt ténues, si l'on excepte éventuellement le groove de Supermassive Black Hole. On notera que vous abordez des thèmes plus politiques, ce qui semble être à la mode ces temps-ci...
• Je pense qu'avec l'aura que nous dégageons, nous pouvons toucher davantage de gens et il serait dommage de ne pas en profiter pour exprimer notre avis...

- Merci beaucoup
Merci à toi.
 

 

Publié dans Rock Classics

Commenter cet article

Helioss 30/12/2006 18:03

Sympa l'interview ;).Muse est mon groupe préféré ! Et j'apprécie tous leurs albums, et ce sont des 'bêtes de scène' par excellence .+

Systool 30/12/2006 18:31

Ouais c'était surtout histoire de faire une bio un peu différemment... ;-)J'aime bien "Showbiz", j'aime beaucoup "Origin of Symmetry" mais je trouve que leur deux derniers albums sont nettement moins efficaces... par contre, pour les avoir vu à deux occasions, c'est vrai que c'est un excellent groupe de scène...Ciao et merci

Samm!! 22/10/2006 18:14

Cool c'est interview!!
Je commence a écouté de plsu en plus Muse et c'est vachement bien!!!
a+

Systool 22/10/2006 20:32

Cool, Sammy! Tant mieux si tu apprécies MUSE... c'est un bon groupe, même si j'apprécie moins ses derniers albumsA+

Silicate 02/04/2006 16:54

Le prochain Muse est pour bientôt !!! ^^

Systool 02/04/2006 17:18

youpi!!!

Mélusine 11/02/2006 20:45

Coucou Systool ! Je suis allée repêcher tes vieux articles :DJ'ai découvert Muse en 1999-2000 avec l'album "Showbiz" !!! J'ai tout de suite adoré !!!Celui que j'ai beaucoup aimé après est "Sing for Absolution" !!! Ils ne sont pas super médiatisés et réussissent très bien !!!Bisous bisous !

bagheera 03/02/2006 21:14

tsst, tsst je te le fais pas dire Systool ! , c vrai qu'il y a des references a la musique classique dans leur style comme tu "le leur fais dire" ds ton article ...ah  au fait, j'ai decouvert autre chose :  ta nouvelle coiffure , c 'est celle du  " muse" du milieu, pas vrai ?  j'en etais sure que c t pas des dreadlocks mais une crete !   san rancune, hein ? bisous, Laura

Systool 04/02/2006 11:57

:-D