G. Darol et D. Jeunot : Frank Zappa de Z à A (Castor Astral, 2005)

Publié le par Systool

Les plus assidus d'entre vous m'auront fait remarquer que certains artistes bénéficient ici d'une place de choix (voire d'un traitement de faveur), puisque des musiciens comme Frank Zappa, Beck ou encore TOOL ont de nombreux articles leur étant destinés sur Le Gueusif. Je répondrai à mes gentils lecteurs que quand on aime, on ne compte pas. Ainsi, après vous avoir présenté une bio de Zappa, des commentaires sur sa discographie et des reviews de la bio de Christophe Delbrouck en trois tomes, je vais vous parler d'un autre bouquin : Zappa de Z à A, signé Guy Darol et Dominique Jeunot. Ces zappaphiles à qui on ne la fait pas ont astucieusement compilé dans cet abécédaire (ou plutôt ZYXaire) les thèmes essentiels et/ou récurrents qu'on retrouve dans l'oeuvre foisonnante du musicien : la politique américaine dont il n'épargne personne, les personnages débridés issus de ses chansons (Uncle Meat, Suzy Creamcheese...), son énorme ménagerie (le chien Fido, le pécari grégaire, le poisson-chose...) ainsi que ses diverses influences telles que les compositeurs « sérieux » (Varèse, Stockhausen, Nancarrow, Stravinski...) ou non (Guitar Slim, Hendrix...).

 

 

Cet ouvrage amusant et doucement révolté permettra à ceux qui souhaitent s'initier à Zappa de percevoir la grandeur de son oeuvre (1200 compositions et 25 ans de carrière!!!) en quelques deux-cents pages et au détour de pas moins de 100 entrées, illustrées par les caricatures de Guy Maestracci. Le lecteur pourra cerner les thématiques derrière ces albums mythiques et découvrir la fameuse « continuité conceptuelle » de FZ. En effet, le guitariste aimait à introduire des personnages (ou des notes) qu'on pouvait retrouver, au détour d'une phrase ou d'un riff, dans une chanson composée dix ans plus tard. Ses nombreuses trouvailles au niveau de la production ne sont pas oubliées : ainsi, on apprend que Zappa est l'inventeur de la xénochronie, qui consiste à intégrer dans un titre des éléments sonores tirés de représentations diverses. En fin d'ouvrage, on découvre, outre la fidèle discographie officielle, des adresses sympas où dénicher des raretés ainsi que des sites web dédiés au Maître. Addition intéressante pour l'amateur, guide pratique pour le débutant, ce Zappa de Z à A nous permet de faire la lumière sur ce Don Quichotte de la musique qui demeure toujours aussi passionnant.


Guy Darol, Dominique Jeunot : Frank Zappa de Z à A (Le Castor Astral, 2005)


WWW...

- le site officiel de Frank Zappa

- Fredunzel : formidable site sur le musicien


A lire également...

- Sommaire de Frank Zappa sur le Gueusif



Publié dans Music Books

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chtif 02/03/2007 17:33

oh ben t'attends pas à un grand truc, c'est surtout un morceau très rigolo de 2 minutes !

Systool 02/03/2007 17:47

Ah ben d'ailleurs ils le font pas sur "Make a Jazz...", donc faut que je le chope ;-)A+ Chtif

Chtif 02/03/2007 01:08

tiens, juste comme ça, je tavais jamais dit que mon morceau préféré de Zappa c'est "Pygmy Twylyte" sur le "live at roxy". Bon ça fait pas avance le Schmilblick, mais j'y pensais car je l'ai écouté ce matin au réveil !

Systool 02/03/2007 14:58

Ah Pygmy Twylyte, je crois que je l'ai même pas encore écouté, si ce n'est distraitement sur le live "Make a Jazz Noise here" (pas sûr du tout qu'il y soit)... ton commentaire me donne une bonne raison de me le procurer ;-)Thanks Chtif!

Jade et Joan 21/02/2007 12:49

Zappa quand tu nous tiens ^^

Systool 21/02/2007 22:00

Eh eh! ;-)

Thom 19/02/2007 20:48

Bon alors, qu'est-ce que j'ai loupé ?
Quoi ?
Un article sur Zappa ?
Ouf ! Ca fait plaisir de voir que tout le monde n'a pas changé en mon absence !!!
A + Sys !

Systool 20/02/2007 09:01

Ciao ThomThom! Ah ben les valeurs sûres comme sont toujours présentes également ;-)

UncleZ 19/02/2007 01:43

Si je peux rebondir sur le côté jazz, je trouve qu'il y a un côté manifeste. Rien que dans "The Torture Never Stops", on peut trouver son bonheur ... avec un côté boogie-groovy qui me plaît de plus en plus.Jeff Beck a bien été classé guitariste de jazz par RnFolk (ou Best, je ne sais plus), tout me va quand c'est bon et j'en redemande.Dans la veine des albums pour découvrir le maestro, je conseillerai aussi les suivants : - Zoot Allures, The Best Band You Never Heard In Your Life, Zappa In New York, Make A Jazz Noise Here et Shut Up And Play Yer Guitar.Entre nous, je suis ravi par le développement que prend cet article. J'en profite donc pour renouveler ma reconnaissance envers ce blog d'une haute tenue.

Systool 19/02/2007 13:26

Ah oui, merci pour ces autres albums à conseiller : les lives que tu as cité sont d'un grand niveau, entre les coffrets You can't do that on Stage anymore, The Best Band... ou Make a Jazz Noise Here, il y a du lourd!
A+ Tonton Z