BORAT : Born to be weird (Larry Charles, 2006)

Publié le par Systool

(Presque) tout le monde connaît Sacha Baron Cohen depuis le buzz médiatique qu'a engendré la sortie de son nouveau long-métrage, BORAT, pseudo-documentaire d'un journaliste kazakh en vadrouille aux Etats-Unis. Le comédien n'en est pas à son premier fait d'armes : rappelons-nous de Ali G le rappeur, franchise qui a donné un film, une série et l'apparition dans un clip de Madonna. Et oui, c'était lui! Mon impression était alors assez mitigée et c'est avec une certaine appréhension mêlée à une intense curiosité que j'ai décidé de donner une chance à Borat, un personnage qu'on retrouve d'ailleurs dans la série Ali G. Et à vrai dire, c'est no regrets...

Après une introduction dans le village natal de Borat (tournée en Roumanie...), on suit le moustachu dépêché aux Etats-Unis avec son producteur Azamat Bagatov (Ken Davitian) afin de dresser un portrait de l'american way of life. Il découvrira entre autres le personnage de CJ Parker, la nymphe d'Alerte à Malibu incarnée par Pamela Anderson dont il tombe éperdument amoureux. Son trajet cahotique de la côte est à la côte ouest des USA lui permettra de rencontrer de nombreux habitants qui apprécieront ses manières à des degrés divers.

 

Certes, l'humour de ce pittoresque journaliste n'est pas de la première finesse. On imagine aisément les situations cocasses qu'il va vivre, lui individu provenant d'un pays d'Asie centrale où le produit national brut par habitant est de 2000 Dollar/an, parachuté dans des mégapoles occidentales comme New York et Los Angeles. Néanmoins, hormis une ou deux scènes dignes de Michaël Youn, on navigue dans un cynisme revigorant qui met en exergue - et c'est là l'intérêt principal du film – le comportement des Américains. Bien entendu, il ne s'agit pas d'une étude anthropologique poussée, mais Borat permet malgré tout de cerner l'attitude de certains habitants de la terre de l'oncle Sam et de rire de leurs travers. On assiste à des scènes parfois totalement surréalistes (celle du magasin d'armes à feu, du rassemblement des «fous de Dieu») qui sont plus horrifiantes en soi que l'humour acerbe et lourdingue de Cohen.

Interdit au Kazakhstan et en Russie, hué par plusieurs organismes religieux (notamment pour ses propos antisémites, même si Sacha Baron Cohen est juif...), BORAT a sans aucun doute bénéficié de cette publicité qui lui a permis d'afficher des scores notables au box office... Les opinions tranchées que le film a obtenu - même si la presse américaine a été étonnamment positive - ne devraient pas vous empêcher d'aller le voir au cinéma, puisqu'entre adhérer totalement à cette farce ou la rejeter en bloc, il existe toujours la voie du milieu...

 

 

Borat's cultural Learnings of America for make Benefit glorious Nation of Kazakhstan
USA - 2006
Réalisé par Larry Charles
Avec Sacha Baron Cohen, Ken Davitian

 

A VOIR EGALEMENT...

 

Publié dans Movies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shin 22/01/2008 21:21

Pas de problème !Tout à l'heure, j'avoue que j'étais un peu pressé (j'étais en train de faire le tour des blogs qui avaient attirés mon attention sur le Bottin), et mon commentaire ne pouvait que refléter cette hâtiveté ; bien que je ne cherchais alors qu'à donner mon avis sur ce film qui fut pour moi une énorme déception.Sur ce, je te souhaite une bonne fin de soirée, te signale que tu peux te passer du (e) et que je serai ravi de dialoguer avec toi ici... ou chez moi ! (Oui, je me répète, je sais...)Amicalement,Shin.

Systool 23/01/2008 10:33

Hello! C'est moi qui m'excuse d'avoir été désagréable! Encore merci d'être passé!

Shin 22/01/2008 18:49

Bonsoir, Un film soi-disant comique qui ne fait pas rire... Quel intérêt ? Pour juger ce film, j'ai donc pris mon compte mon propre avis (je n'ai pas aimé); mais ceux que j'ai pu trouver autour de moi (une salle étonnament silencieuse devant ce film "comique" et dont certains individus préféraient partir avant la fin). Si j'étais le seul à ne pas avoir ri dans une salle hilare, je me serais dit que je suis passer à côté du film. D'ailleurs, j'aurai peut-être vu le film d'un autre oeil et il m'aurait peut-être paru moins insupportable. Mais là, j'ai plutôt eu l'impression que ce sentiment d'être devant film raté et inintéressant (par son absence de drolerie) était assez partagée. Je n'ai rien contre l'humour un peu gras et vulgaire (Groland me fait plutôt rire par moment), mais j'ai trouvé Borat raté. J'ai rien non plus contre Sasha Baron Cohen (Ali G m'a plutôt amusé), mais j'ai trouvé Borat raté. Enfin, je rien contre vous (toi ?) qui semble avoir été offensé par ma remarque, mais j'ai trouvé Borat raté (bis repetita). Enfin, j'ai donné des critiques élogieuses à The Monster Squad, Memento ou Nid de guêpes (qui sont loin d'être des gros succès du box-office). Je me manque donc pertinemment de savoir si un film a cartonné ou pas. En revanche, j'essaie de collecter un maximum d'avis sur les films que je vois pour déterminer si mon avis est partagé ou non, et ainsi confronter des points de vue divergeants. Après, certains ont aussi trouvé le film génial (d'après ce que j'ai pu lire ici ou là), mais c'est loin d'être mon cas. C'est pourquoi je tenais à apporter ma modeste contribution en laissant un avis quelque peu divergeant ; avis qui n'est que le mien et que je ne demande à personne de partager. Enfin, je n'ai pas encore eu l'occasion de parcourir l'intégralité de ton blog. De ce fait, je n'ai pas encore pu donner mon avis ailleurs. Amicalement, Shin.

Systool 22/01/2008 19:45

Je préfère nettement ce commentaire, j'avoue ;-)Excuse-moi de t'être un peu rentré dans le lard, c'est pour le "bien de la discussion", d'autant qu'encore une fois, je ne considère pas ce film comme un chef-d'oeuvre et finalement, avec un peu de recul, il ne restera pas non plus comme un des grands films comiques de ces dernières années, ce que j'aurais volontiers concédé au moment de sa sortie (et de mon article)Merci d'être repassé(e), Shin!

Shin 22/01/2008 17:14

Désolé de jouer les troubles-fête mais ce film ne m'a absolument jamais fait rire. Et ce n'est pas la vulgarité qui m'a ici posée problème, mais bien le total inintérêt de ce "film"... Bref, j'ai détesté. D'ailleurs, les gens ne riaient pas dans la salle où je me trouvais et certains sont partis avant la fin...

Systool 22/01/2008 17:28

C'est une chose de dire que ce film ne vous a pas plu. Il a peu d'intérêt en soi, je n'ai jamais dit autre chose dans la chronique, mais il permet simplement de rire des travers de certains individus... Par contre, je ne vois pas l'utilité de justifier votre avis en disant que des gens n'ont pas ri... je veux dire, des tas de spectateurs ont ri en le voyant, mais pour une personne donnée, il n'est pas forcément drôle pour autant... Je ne crois pas que le nombre de personnes qui quittent la salle ou le faible revenu d'un film soient des critères très appréciables, puisque pour certains grands classiques du cinéma, on s'est retrouvé dans ce cas de figure... c'était juste en passant...Vous remarquerez d'ailleurs que BORAT a obtenu la note (moyenne...) de 3/5, c'est-à-dire la plus faible que l'on puisse trouver sur ce blog! Je suis certain que vos compétences en cinéma sauront être appréciées dans d'autres chroniques nettement plus intéressantes!! :-) et je le dis, évidemment, sans ironie aucune!

clarinette 14/01/2007 13:58

J'ai hésité à aller le voir et puis finalement je n'y suis pas allée. Mais s'il sort en DVD ou s'il passe à la télé, j'y jetterai certainement un coup d'oeil.Bonne Année !

Systool 14/01/2007 16:55

Oui, il sortira en DVD, bien entendu... tu auras ainsi l'occasion de voir cette comédie un peu débile mais durant laquelle tu passes un bon moment!

cactus aime le mot dit 15/12/2006 20:21

Mitou à poils et à glochides !  glandiose !

Systool 16/12/2006 12:31

Ciao Cactus!Je vois que l'absurde fait partie de ton métabolisme... excellent!A+ bon week-end