VERY BAD TRIP - The Hangover (Todd Phillips, 2009)

Publié le par Systool

En voyant l’affiche de THE HANGOVER (VERY BAD TRIP en… VF !), je me suis dit que ça devait lorgner du côté de ROAD TRIP ou une autre débilité post-adolescente du style. Mais après la lecture de quelques chroniques dans le journal ou sur des blogs (au hasard celle de Rob Gordon), mon indifférence relative s’est transformée en intérêt certain. Pourtant, le pari n’était pas aisé compte tenu du synopsis : Doug va se marier dans 48h et décide de célébrer son enterrement de vie de garçon avec ses potes Stu, Phil et son futur beau-frère, le barbu et bizarre Alan. Direction Las Vegas pour une soirée comme on les imagine : la trinité « B » avec beuveries, black jack et bimbos ! Sauf que passé l’apéro sur le toit du Caesar’s Palace – où le comité a réservé une suite royale – les souvenirs se sont curieusement effacés… le lendemain matin au réveil, Doug est introuvable et il y a un tigre dans la salle de bain.

 


 

Dès lors, le trio magnifique (Alan le débile, Phil le playboy grande gueule et Stu le dentiste trouillard) va tenter de recoller les morceaux de cette soirée où une personne probablement mal intentionnée les a drogués avec du GHB, d’où la perte de mémoire de rigueur (et exploration rectale si affinités?). Le tour de force de Todd Phillips (qui avait réalisé ROAD TRIP !!!!), c’est de nous avoir concocté une histoire rythmée et convaincante avec des éléments totalement éculés : rapt, mariage dans ces chapelles ridicules typiques de Las Vegas, parties de carte, picole, urgences... Tous les poncifs auxquels on pouvait s'attendre en visionnant cette virée dans la ville du pêché sont présents, et pourtant la sauce prend méchamment. Une des raisons qui explique probablement ce miracle représente la complémentarité des personnages principaux, à savoir Alan, Stu et Phil, le quatrième (Doug, le futur marié passablement lisse) étant absent durant une bonne moitié du film. Oui, je fais du spoiling, mais je n’ai pas pu me retenir. Alan, rebaptisé à l’occasion Gros Jésus, ne peut s’empêcher de sortir une connerie à la moindre de ses interventions, Stu est une tête à claques horrifié par sa copine qui le harcèle au téléphone, le croyant en train de siroter du vin dans les vignobles californiens. Phil, quant à lui, est un indécrottable optimiste préconisant une cool attitude, même dans les situations les plus abjectes. Vous me direz que ces figures sont très caricaturales, et pourtant elles sont touchantes, à leur manière.


 


 

On navigue dans un comique de situation qui oscille entre lourd, gras et outrancier avec comme personnages secondaires une strip-teaseuse (Heather Graham, encore très belle mais décidément cantonnée aux rôles de godiche), un méchant Chinois aux allures sodomites assez particulières ou encore Mike Tyson en guest star qui a ma foi toujours une excellente droite. L’humour est porté par une réalisation par moments audacieuse, autant dans les plans qu’en raison de certaines idées très bien exploitées (l’impro au piano de Stu, le visionnage des photos de soirée, les flash-backs). Côté son, on a sélectionné une playlist peu surprenante avec gros rap et gros rock, finalement bien intégrés dans ce contexte.

 

Ainsi, ce qui devait se résumer à une soirée inoubliable prend des allures de LAS VEGAS PARANO amnésique et d’une course contre-la-montre pour retrouver ce satané Doug. Un divertissement totalement dispensable, une bêtise parfaitement assumée et... 100 minutes de cinéma carrément convaincantes ! Du coup, le film n’a le goût d’un mauvais trip que par son titre… et une suite est bien entendu déjà au programme!

 



VERY BAD TRIP (The Hangover)

USA - 2009

réalisé par Todd Phillips

Avec Bradley Cooper, Ed Helms, Zach Galifianakis

Publié dans Movies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SysTooL 16/08/2009 18:45

De la grosse déconne, rien de plus! :-)

D&D 16/08/2009 05:48

Ah ouais, non, là, je crois que j'ai pas le courage.BEE n'a pas aimé, alors... :-)))Bon dimanche, doc'

SysTooL 05/08/2009 12:01

Ned : That's right!!

NedLabs 04/08/2009 20:26

Je suis allé le voir moi aussi avec beaucoup d'appréhension, mais finalement, avec quelques bières dans le sang ça passe tout seul... Et le personnage d'Alan est vraiment bien trouvé, complètement en dehors des stéréotypes du genre. Une fort honnête poilade en somme...

SysTooL 13/07/2009 15:41

Rah... je fondais beaucoup d'espoir dans une appréciation positive de ta part... :-(