BLACK MILK, LITTLE BROTHER & TALIB KWELI : Live au Montreux Jazz Festival (4 juillet 2009)

Publié le par Systool

J'ignore pourquoi, mais le Montreux Jazz et moi, c'est toujours une épopée... Ouverture des portes de la Miles Davis Hall à 19h30, concert dès 20h30. Je sors du boulot à 20h15, le temps de poser mes affaires à la casa, manger un truc sur le pouce et prendre le train pour Montreux, j'arrive dans l'antre improvisé du hip hop vers 21h, apprenant à ce moment que MOS DEF a annulé sa prestation! En lieu et place, TALIB KWELI. Bon.


Le collectif francophone MXX ALLSTAR débute les hostilités, mais pour ma part, c'est évidemment raté.




BLACK MILK, qui demeurait tout de même le premier motif de ma présence à Montreux ce soir, investit la scène vers 21h15 après une intro de son pote aux platines. On constate également la présence d'un bonhomme aux claviers et d'un VRAI batteur. Ca fait plaisir. On démarre en trombe avec Long Short Story, tirée de l'excellent dernier album du rappeur de Detroit, Tronic. S'en suivra un quart d'heure frénétique où les hits de Popular Demand et Tronic vont s'enchainer à la vitesse grand V. Il est temps de souffler un peu avec un hommage à PROOF, J DILLA – son mentor – et Michael Jackson, que le Lait Noir considère tout d'abord comme son « nigga » avant de se rendre compte du caractère un peu maladroit de la chose et de conclure qu'il s'agit tout simplement d'une légende. Le show se termine avec un diptyque incandescent : Losin' Out et Sound the Alarm qui mettent à mal la foule hétéroclite du festival de la Riviera vaudoise.

 

Cette affiche me fait penser à une espèce de satyre exhibo, pas vous?


En troisième partie, nous accueillons LITTLE BROTHER, duo composé de Phonte et Big Pooh, dont j'ai découvert les prouesses discographiques – surtout le premier album GetBack – il y a quelques jours et qui évoluent dans un hip hop teinté de funk et de soul. J'avoue que leur prestation studio m'a davantage convaincu que le show de ce soir : une bonne énergie, certes, et un flow par moments très incisif, d'ailleurs non dénué de lignes vocales plus mélodieuses. Mais l'ensemble m'a paru quelque peu redondant. And Justus for all, leur nouvelle galette, vient de paraître pour ceux que ça intéresse.


Pour le coup, je rebaptise MOS DEF MOSsieu se DEFile. J'ignore les raisons de son absence impromptue, toujours est-il que le remplacement est assuré au pied levé par TALIB KWELI, l'autre leader de BLACK STAR (merci Doc ;-)). La dernière fois que j'ai entendu parler de Talib, c'était la seule et unique occasion où j'ai regardé MADE sur MTV. Le rappeur était censé faire d'un blanc bec collet monté une icône du rap en quelques semaines. Hum... Ca commence assez mal, l'ingé son se rendant compte après 5 minutes que passé le dixième rang, l'acoustique est catastrophique. Autant écouter le concert dans les toilettes. Ces détails techniques étant réglés, on peut apprécier le gig d'un Talib Kweli à bloc qui conserve ses lunettes noires et son perfecto durant près d'une demi-heure, moment où la température ambiante lui fait signifier qu'un T-Shirt blanc suffira. On a droit également à un couplet sur Wacko Jacko avec un sample de Don't stop till you get enough, notamment. Pour le reste, on navigue entre les vieux standards de Quality et les titres plus récents de Eardrum, sans oublier une session Liberation, fruit de la collaboration avec MADLIB.

 

A 1h du matin, le concert touche à sa fin mais pour certains, la soirée ne fait que commencer. Pour ma part, c'est le bus direction Vevey car la journée a été longue... Merci Montreux, once again!

 

crédits photos : Daniel Balmat 

 

MXX ALLSTAR – BLACK MILK – LITTLE BROTHER – TALIB KWELI

Live à la Miles Davis Hall

Montreux Jazz Festival

4 juillet 2009

Publié dans Live!

Commenter cet article

SysTooL 06/07/2009 17:12

Tu joues sur tous les tableaux, Doc, tu es trop fort!!!

dr frankNfurter 06/07/2009 14:47

Je parle au nom des deux en fait

SysTooL 06/07/2009 14:21

Tu parles au nom de Mos Def ou de toi à la 3ème personne?? (je sais pas ce qui est le pire)

dr frankNfurter 06/07/2009 12:08

il vous en prie :P

SysTooL 06/07/2009 11:54

Oula, je crois que c'était vraiment un euphémisme de dire que je connais mal Talib... Au fait félicitations à Mos Def dont la femme a dû accoucher... au moins, on a compris pourquoi il n'était pas là...