IRON MAN (Jon Favreau, 2008)

Publié le par Systool

En termes de superhéros, il faut tout de même avouer qu'un tas de ferraille, c'est nettement moins séduisant qu'un BATMAN, SUPERMAN ou même un X-Man. C'est d'ailleurs en partant de ce postulat (faire apprécier aux lecteurs un personnage a priori peu attrayant) que Stan Lee, créateur d'une flopée de comics, a conçu IRON MAN. Lee a poussé le vice encore plus loin puisque l'individu caché derrière la créature est un brillant et un brin arrogant scientifique, Tony Stark, qui s'est illustré dans l'armement. Vraiment, tout ça semble bien mal parti. Il faudrait cependant être aveugle pour ne pas remarquer que les producteurs en panne d'inspiration continuent à brasser les fonds de tiroir pour y dénicher une nouvelle adaptation, si bien qu'on arrive au point où même le moins populaire des comics aura droit à sa projection dans les salles sombres. C'est à Jon Favreau – aperçu dans son propre rôle via un épisode des SOPRANOS – qu'on a confié la lourde tâche de s'attaquer à l'homme d'acier, non sans retransposer l'histoire dans un contexte plus actuel. Exeunt les Vietnamiens, ce sont désormais des Afghans qui vont capturer le pauvre Tony Stark alors qu'il effectue une petite virée dans la région pour présenter ses modèles de roquette révolutionnaires. Contraint de construire cette arme pour le compte de ses geoliers, Stark va (subtilement) mettre au point une armure qui lui permettra de s'échapper. Here is the Pitch.

 

Je sais pas ce qui m'a pris de voir ce film, les gars... désolé... :-)


Cela va sans dire, mais le choix de Robert Downey Jr dans le rôle du personnage principal constitue sans doute le seul argument qui explique la présence de la chronique que vous avez sous les yeux. Déjà, la plupart des adaptations des comics de Stan Lee puent des pieds : entre DAREDEVIL et LES QUATRE FANTASTIQUES, on avait déjà de quoi faire la grimace. Bien entendu, le cas de SPIDERMAN représente l'exception, même s'il y a passablement de déchets sur l'ensemble de la trilogie. Outre les relents d'américanisme à peine voilés (on tente de nous faire apprécier un individu qui crée des armes de guerre destinées à éliminer de méchants « terroristes » qui malmènent des familles innocentes), on est surtout frappés par la faiblesse de la trame ; ainsi, on passe le plus clair du temps à contempler un Robert Downey Jr qui apporte des finitions à son joujou. Ce n'est que passé la moitié du film qu'un méchant se profile enfin : son collègue Obadiah Stane (Jeff Bridges) qui a mal supporté que Stark cesse toute activité belliqueuse après sa capture pour se concentrer sur... sur quoi, au juste? Certes Gwyneth Paltrow est toute mimi en secrétaire attentionnée et la BO du film sera appréciée par les amateurs de rock (AC/DC, SUICIDAL TENDENCIES et évidemment, le mythique Iron Man de BLACK SABBATH en conclusion), mais cela est très insuffisant. Prions pour que MARVEL STUDIOS, qui a financé le film à la hauteur de 140 mio de dollars, n'aietpas en tête de produire une suite (en fait, si!) et que l'excellent Downey Jr aille cabotiner ailleurs.


 



IRON MAN

USA – 2008

réalisé par Jon Favreau

avec Robert Downey Jr, Gwyneth Paltrow, Jeff Bridges

Publié dans Movies

Commenter cet article

SysTooL 01/08/2009 14:19

Ouais... vraiment pas mon truc... je sauterai à pieds joints sur la suite d'IRON MAN...

eelsoliver 01/08/2009 14:10

un film de super héros correct mais décevant: tu as raison de dire que Robert Downey Jr cabotine ds ce film plutôt bavard, surtout ds sa 1ère heure.

SysTooL 31/07/2009 10:11

Mhhh ouais, bizarre cet engouement pour IRON MAN, je trouve... :-)

D&D 30/07/2009 02:00

Ah ouais, quel boulon ce truc :-)))M'étais dit : "Tiens, allons nous détendre !", on dit comme ça, n'est-ce pas ? Comme j'aime bien Robert, Gwyneth et que la critique était globalement super complaisante, genre non mais c'est pas mal du tout, quelle savante ironie, et ce Robert, décidément qu'est-ce qu'il est drôle...Hé ben MOIJE : quel ennui... Pour du divertissement, c'est quoi ce scénar écrit en temps réel  ? (Enfin je suppose, je suppose que l'écriture du scénario n'a pas excédé la durée du film)...Bref, tout pareil que toi...Faut pas que Robert et Gwyneth tirent comme ça sur la corde notre amûûûûr... Mieux vaut les voir ailleurs, et sinon, mieux vaut aller à la plage ou à la montagne, je sais pas, écouter radio Systool : faire un truc VIVANT quoi !

Moskau 01/07/2009 22:58

Je l'ai trouvé pas si mal cet Iron Man, notamment grâce à la performance de Downey, de l'humour et des très bon effets spéciaux... Bien sûr, y'a quelques facilités dans le scénario, et les combats sont assez rares finalement... Mais on passe un bon moment... Gageons que les quelques défauts seront corrigés dans le second épisode...