MAHAVISHNU ORCHESTRA : Pour qui sonne l'éclat (bio)

Publié le par Systool

On considère que c’est Miles Davis, avec son fameux Bitches Brew (1970), qui le premier a façonné ce qu’on appellera le jazz-rock, mélange de ces deux familles musicales, la première en nette perte de vitesse après les glorieuses années 50-60, la seconde en pleine expansion avec LED ZEPPELIN et les autres. Le courant jazz-rock, que certains parmi lesquels l’auteur de ces lignes attribuent plutôt à Frank Zappa (l’album Hot Rats est paru en 1969, après tout…) ouvrira la voie à une flopée de groupes dont le fameux MAHAVISHNU ORCHESTRA, mené par le guitariste virtuose John McLaughlin. Quelques mots d’abord sur l’énergumène du Yorkshire : il débute la six-cordes à 11 ans et fait partie de bands comme GRAHAM BOND ORGANISATION, avant d’enregistrer justement pour Davis les célèbres Bitches Brew et In a silent Way. Inspiré du gourou Sri Chinmoy, McLaughlin injectera certaines saveurs indianisantes dans ses compositions complexes, contenant l’énergie et la fougue du rock mais reposant sur une structure purement jazz. Son super-groupe, le MAHAVISHNU ORCHESTRA, comprend de grands noms tels que Billy Cobham, batteur ayant également collaboré avec Miles Davis, le violoniste Jerry Goodman, Jan Hammer (piano) et Rick Laird (basse).

Cette formation enregistrera en 1971 son premier album, le superbe The Inner Mounting Flame. Cet opus de huit titres endiablés fait montre de la technique du guitariste (Meeting of the Spirits, Awakening), mais aussi de Goodman (Dawn) et Hammer (les notes de claviers débridées de The Noonward Race), sans oublier la frappe infaillible de Cobham, par exemple sur Vital Transformation. Fusion du rock groovy de Hendrix et du jazz de Bitches Brew, The Inner Mounting Flame contient cependant également des plages plus apaisées et spirituelles comme A Lotus on Irish Streams. Une année plus tard, le MAHAVISHNU ORCHESTRA remet les couverts avec Birds of Fire, un LP que certains considèrent comme encore supérieur au précédent ; on remarquera une certaine concision dans les titres, ce qui rend Birds of Fire sans doute plus efficace, notamment sur le bucolique Open Country Joy.

En 1973, le groupe fait paraître un album live de trois longs morceaux enregistrés au Central Park de New York, Between Nothingness & Eternity. Le groupe se dissout alors mais McLaughlin ne baisse pas les bras : il engage un line-up complet, composé de Jean-Luc Ponty (ayant par ailleurs travaillé avec Zappa, décidément), Ralph Armstrong, Gayle Moran et Michael Walden. Leur première collaboration, Apocalypse, voit le jour en 1974. Enregistré en compagnie du London Symphonic Orchestra mené par Michael Tilson Thomas, l’album est produit par George Martin (les BEATLES…). On citera tout particulièrement Hymn to Him sur lequel la guitare de McLaughlin brille de mille feux. Après un Visions of Emerald Beyond moins transcendant mais préconisant peut-être davantage un effort de « groupe », le MAHAVISHNU ORCHESTRA fait paraître en 1975 le brillant Inner World, mais pas avant que Ponty et Moran aient plié bagage.


Enfin, McLaughlin mettra fin à cette aventure et se lancera dans des contrées plus acoustiques et orientales avec SHAKTI, puis continuera à enregistrer avec des grands noms de la musique comme Davis (toujours lui). On remarquera qu’une tentative de reformation du MO « original » en 1999 se soldera par un cuisant échec commercial. En dépit de cela et de la courte durée d’action du MAHAVISHNU ORCHESTRA, il est indéniable que cette formation de fusion aura marqué de son empreinte ce courant musical gangréné dès le début des années 70 par des suiveurs et autres plagieurs qui ne parviendront jamais à se hisser à la grandeur des MAHAVISHNU et autres WEATHER REPORT.


Regardez une vidéo live du MAHAVISHNU ORCHESTRA
("You know you know" avec l'intro de "Meeting of the Spirits")

Publié dans Rock Legends

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

barbara lezmy 08/02/2007 20:27

aaahhh! Quelle joie!!! Merci merci merci. Et gros bisous en espérant que tu vas bien.  barbara

Systool 08/02/2007 20:44

Parfois un peu pompeux le Mahavishnu de l'ami McLaughlin... mais quelles ambiances, quelle dextérité...Euh, ça va, je suis un peu cassé aujourd'hui, une sorte de grippe (remarque, je suis vacciné contre la "vraie" grippe)... j'espère que ça ira mieux demain!

Kildar 28/08/2006 17:45

Je le savais que ton blog valait le détour...Mahavishnu Orchestra.... ça me replonge en pleine adolescence...1970...en même temps que je découvrais Pink Floyd, Grateful Dead, Woodstock,..
Peu de temps après j'allais découvrir le jazz de Miles Davis, Max Roach, Oscar Peterson, Theolonious Monk, Charlie Parker, COleman Hawkins,...
Merci pour ça.. Je reviendrai...

Systool 28/08/2006 17:57

Hello Kildar... quelle chance tu as d'avoir pu découvrir tous ces talents alors qu'ils étaient en activité... pour ma part, je n'ai pu le faire "qu'après-coup" ;-)A+ et merci!

Fredo "back in the game" Gino 21/08/2006 16:58

Comme quoi, on peut être un Dieu vivant de la guitare et se fringuer comme une loose...

Systool 21/08/2006 18:54

Fredo, tes réflexions pleines de sens commençaient à manquer par ici :-)

Pascal 20/08/2006 15:51

Bravo SysTooL, encore une bien belle bio. Quant à savoir qui a inventé le jazz rock... peu probable de le savoir en fait... tout ça bouillonnait bien avant que les enregistrements ne le rapportent.
A bientôt

Systool 20/08/2006 17:21

Hello Pascal! Cool que tu sois de retour ;-)et pour ce qui est de l'invention du jazz rock, c'est une question totalement stérile, c'est clair, mais c'était juste pour jouer les empêcheurs de tourner en rond :-DA+

alf 20/08/2006 09:25

J'avais découvert John McLaughlin à la télé (dans Taratata?). J'avais été frappé par la virtuosité du guitariste, mais sans plus. Ton article m'ouvre un peu les yeux sur sa carrière et me donne envie d'écouter ses disques. thanks!

Systool 20/08/2006 11:44

Il est clair que le Mahavishnu est un groupe qui joue beaucoup sur sa technique, comme la plupart des groupes de jazz-rock, et cela peut être parfois assez irritant. Mais je pense que le groupe est néanmoins très intéressant et qu'il mérite sa place ici... je vais mettre un titre du groupe sur ma radio (module à gauche) si jamais...A+ Alf