PEEPING TOM : Peeping Tom (chronique, 2006)

Publié le par Systool

Cela fait quelques années que Mike Patton, le prolifique et versatile chanteur des défunts FAITH NO MORE et MR. BUNGLE nous serine avec sa formation pop PEEPING TOM, si bien qu’on commençait à se demander quand et si cet album sortirait. Il faut dire qu’inviter des artistes différents pour chaque morceau compliquait le cahier de charges de Patton, qu’on imagine déjà passablement rempli. Il suffit de voir le nombre de disques que le responsable du label Ipecac nous a sorti depuis 1999 : quatre avec FANTOMAS, deux avec TOMAHAWK, mais aussi des collaborations avec LOVAGE, THE X-ECUTIONERS, KAADA, DILLINGER ESCAPE PLAN et j’en passe… Finalement, le voici, cet album que le principal intéressé considère comme ce qu’il a composé de plus pop jusqu’alors.

 

 

 

 

On retrouve les influences diverses qu’affectionne Patton : des beats hip-hop, des sonorités latino, funk, rock, bref un joli cocktail qui lorgnerait du côté des GORILLAZ même si le chanteur y inclut sa touche toute personnelle à base de lignes vocales démentes, d’ambiances cinématiques, chuchotées et ironiques. Quelques mots sur les invités qui accompagnent Mike Patton : Rahzel, Dan the Automator, Massive Attack, Kid Koala et même Norah Jones sur l’avant-dernier titre, Sucker, pour n’en citer que quelques-uns. Du beau monde, en somme, dont Patton canalise les différentes facettes stylistiques pour nous livrer des compositions rythmées et endiablées : l’introductif Five Seconds allie le groove hip-hop du couplet et un refrain hargneux digne de FANTOMAS, tandis que le premier single, Mojo, nous fait bien rire lorsqu’on entend Patton scander « I can’t believe I did it again » sur le chorus. On appréciera les ambiances doucement dark de Don’t even trip et Kill the DJ, ainsi que le bunglien Your Neighborhood Spaceman qui met en évidence la voix suave de Patton. On pourra également danser sur le rafraîchissant Caipirinha, savant concentré de bossa dans le style de Caralho Voador (FAITH NO MORE, 1995), tandis que Celebrity Death Match nous emmène sur les traces de TOMAHAWK au moyen du chant nerveux et sombre de l’oncle Mike. Enfin, on saluera How U feelin’ sur lequel Patton joue les Michael Jackson période Thriller, le revenchard et hanté Sucker (Norah Jones dit même « motherfucker »… pas bien !!) et enfin le rugueux We’re not Alone, toutes guitares dehors pendant le refrain.

 

"Les deux au fond, vous n'écoutez pas, alors sortez!!"

 

De par son côté relativement abordable et à la fois très hétéroclite, PEEPING TOM représente une excellente façon d’aborder le travail de Mike Patton, un chanteur révéré dans le milieu du rock, de ses débuts avec FAITH NO MORE qui ont ouvert la voie vers le metal qu’on connaît aujourd’hui à ses prestations actuelles hautes en couleur ayant comme dénominateur commun un sens de l’intégrité remarquable. Ce n’est pas le joli package coulissant qui nous contredira : reprenant le concept du dérangeant Peeping Tom (1960), film de Michael Powell traitant d’un photographe voyeur qui filme ses meurtres, Patton nous rappelle sa passion pour le cinéma dark des années 60-70 dont il nous avait livré un vibrant hommage avec FANTOMAS en 2001 (The Director’s Cut).

Vous pouvez d’ailleurs écouter quelques titres de l'album gratuitement sur le Myspace du groupe (ici), histoire de vous en faire une idée… Elle est pas belle, la vie ?

 

 3-5-stars-new.jpg

 

 

PEEPING TOM – Peeping Tom (Ipecac Recordings, 2006)

1. Five Seconds (feat. Odd Nosdam)  2. Mojo (feat. Rahzel & Dan the Automator)  3. Don't even trip (feat. Amon Tobin)  4. Getaway (feat. Kool Keith)  5. Your Neighborhood Spaceman (feat. Jel & Odd Nosdam)  6. Kill the DJ (feat. Massive Attack)  7. Caipirinha (feat. Bebel Gilberto)  8. Celebrity Death Match (feat. Kid Koala)  9. How U feelin' (feat. Doseone)  10. Sucker (feat. Norah Jones)  11. We're not alone (feat. Dub Trio)



A LIRE EGALEMENT...

- une biographie de Mike Patton (ici)

A VOIR...

- le site officiel du label
IPECAC (here)

- Le Myspace de
PEEPING TOM (écoute gratuite) (c'est par ici)

 

Publié dans Rock

Commenter cet article

SysTooL 11/11/2007 14:21

Drag : C'est vrai que PEEPING TOM est un projet moins barré que les autres - je pense à FANTOMAS et TOMAHAWK, par exemple... plus conventionnel, dira-t-on... un terme plutôt en contradiction avec l'oeuvre de Patton...

dragibus 11/11/2007 10:06

avec le recul je trouve les titres plan plan, assez (trop ?) posés pour un gars avec un tel pedigree l'album m'a beaucoup plu des le depart et notamment "Mojo" mais sur la depart c'est un album qui a révélé vite tous ses recoins et que j'écoute maintenant avec moins de plaisirsinon tu as des gouts musicaux tres diversifiés nice !!

[dd] 11/10/2007 20:41

C'est rigolo tes goûts musicaux ils collent décidement completement aux miens !

Systool 12/10/2007 13:02

Je suis heureux de l'apprendre! Quels sont tes groupes préférés de Mike Patton?

Nightstalker 24/06/2006 21:03

Il faut que je te dise qu’en lisant ton article, j’ai été relativement surpris d’apprendre que le créateur de ce projet n’est rien d’autre que l’excellent Mike Patton. Je savait qu’il était très éclectique, mais de là à inviter Norah Jones et Massive Attack sur le même album.
 

Cet album est génialissime, et l’apparition de Dan the Automateur (Producteur de Gorillaz) m’as également étonné. C’est à la fois sombre et éclairé, comme s’il voulait se détacher de l’image de Fantomas.
 

Très bonne article
 


 


Nightstalker

Systool 24/06/2006 21:56

Hello! Oui, ce qui est intéressant avec Mike Patton, c'est qu'il sait à chaque occasion rebondir avec quelque chose de surprenant et j'allais dire sans pour autant que ce soit toujours efficace... Dans le cas de Peeping Tom, il est clair que cet album est loin d'être parfait, mais qu'il est assez rafraichissant et abordable. A mon sens, les titres avec Massive Attack et Norah Jones sont les moins intéressants, ce qui est dommage. Par contre, on retrouve avec plaisir Dan the Automator qui avait déjà collaboré avec Patton sur le projet Lovage de 2000, je crois, avant les escapades gorillesques avec Damon Albarn...Merci de ton passage Nightstalker ;-)A+

carole 16/06/2006 15:55

mieux vaut tard que jamais! en lisant l'article sur faith no more et en voyant "à lire aussi" je viens de me rappeler que je n'avais pas lu ta réponse ici et en plus tu me poses une question! moi j'adore ce film...la façon de traiter le sujet est très intéressante et on arrive à "aimer" le serial killer ... mais je ne veux pas te raconter... c'est un film marquant et c'est vrai que pour l'époque c'était plutôt osé... je te conseille aussi "les chaussons rouges" du même réalisateur, sublime.... bon week end

Systool 16/06/2006 17:01

Coucou Carole! Oui, c'est juste... j'avais également oublié que je t'avais posé la question. Merci d'être repassée pour laisser ton impression sur le film :-D