NIP/TUCK : A pleur de peau (série)

Publié le par Systool

“Tell me what you don’t like about yourself” ou avec les sous-titres, “dites-moi ce qui ne vous plait pas chez vous”… Voici comment débute classiquement chaque entretien entre les chirurgiens esthétiques Sean McNamara (Dylan Walsh), Christian Troy (Julian Mc Mahon) et les patients désireux de régler leurs imperfections physiques. C’est également ainsi que débute le plus souvent un épisode de NIP/TUCK, la série qui fait fureur tout en tapant dans la fourmilière du puritanisme américain. On suit deux associés et amis de longue date installés à Miami, Sean le père de famille raisonnable, Christian le playboy invétéré qui n’hésite pas à recontrôler de plus près le travail accompli sur ses patientes liposucées, botoxées ou bénéficiant de nouveaux implants mammaires.

 


 

Sean (Dylan Walsh) et Christian (Julian McMahon) pour le meilleur et pour l'aspir...


 

Alors, NIP/TUCK, prétexte à montrer les dessous de la chirurgie plastique et des scènes sexy ou série présentant un intérêt certain? La réponse se situe peut-être un peu entre les deux… La névrose des patients et leur recherche maladive de la perfection physique renvoient à McNamara et Troy leurs propres difficultés à évoluer dans leur vie sentimentale et affective. Sean est en constante recherche de l’équilibre qui pourrait sauver son couple, tandis que sa femme Julia, interprétée par Joely Richardson, n’est pas insensible au charme de son collègue Christian, dont on cernera petit à petit les vrais liens. On suivra également les interrogations constantes de leur fils Matt (John Hensley), qui fait ses premières expériences de vie. Pour ce qui est de Troy, on découvrira ce qui se cache derrière ce sourire carnassier qui fait chavirer une demoiselle par épisode, dont le mannequin Kimber (Kelly Carlson). Complétons le tableau avec d'autres figures féminines, en le nom de la psychologue Grace Santiago (Valerie Cruz) engagée par le duo McNamara/Troy (dans la 1ère saison) afin de sonder le profil des patients avant qu'ils ne passent sur le billard, mais aussi la fidèle anesthésiste Liz (Roma Maffia) ou encore Ava (la superbe Famke Janssen) dès la 2ème saison.

EDIT :

 

Les trois premières saisons de NIP/TUCK – dont le nom se réfère à l’intervention de lifting du visage, mais aussi à l’expression « nip and tuck » qui désigne le fait de se trouver "coude à coude" à une compétition – sont déjà disponibles en DVD dans nos contrées tandis que la 4ème saison est diffusée à la télé. Les épisodes, d’une durée de 45 minutes chacun, bénéficient d’un rythme soutenu et de rebondissements constants ; on y retrouve quelques "méchants" bien désagréables (le traficant Escobar Gallardo dans la première saison, l'effroyable Découpeur dans la suivante). De plus, les sujets traités, qu’ils soient médicaux, sociaux ou sur des comportements sexuels divers, apportent une profondeur appréciable, ce qui permet, entre deux coups de bistouri de Sean et trois cabrioles de Troy, de déguster un moment plaisant et amusant. NIP/TUCK a par ailleurs reçu un Golden Globe en 2005 dans la catégorie "Meilleure Série dramatique".


NIP/TUCK

USA - 2003 à 2007 (?)

Série créée par Ryan Murphy, produite par Murphy, Shephard & Robin

avec Dylan Walsh, Julian McMahon, Joely Richardson, John Hensley...

 

 
 

SAISON 1 : 13 épisodes
(env. 600 mins)

La première moitié de la saison nous montre le côté "cool" de la série avec humour, scènes de sexe, interventions chirurgicales, tandis que dans la 2ème moitié, on se retrouve face à certaines situations émotionnelles très poignantes et le réalisateur a nettement moins recours à des scènes hot gratuites.

pour les premiers épisodes


pour les suivants


 
SAISON 2
: 16 épisodes (env. 700 minutes)

La deuxième saison reprend sur les excellentes bases de la première, avec toujours une bonne dose de sujets dérangeants et trash. Les rapports entre les différents personnages menacent d'imploser à tout moment. Le Découpeur fait son apparition.




SAISON 3 : 15 épisodes (env. 650 minutes)

Beaucoup de rebondissements au niveau familial (les déboires du fiston Matt qui n'en rate pas une...) et professionnel. Quentin Costa (Bruno Campos) se joint au duo Mc Namara / Troy et on suit sporadiquement l'enquête de la plantureuse Kit (Rhona Mitra) sur le fameux Découpeur dont la fin de la saison dévoile l'identité, assez prévisible malgré quelques "soubresauts" scénaristiques.

3-5-stars-new.jpg

Publié dans TV Series

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CRASYONE 25/05/2006 19:10

j adore cette serie aussi !!!!! blog tres sympa et visiblement tres populaire !!!

Systool 26/05/2006 10:36

Hello Crasyone! Sympa, Nip/Tuck, oui! :-DA+

youkou tout court 10/05/2006 21:04

ou alors la possibilité de les télécharger comme toutes série qui passent un peu à la bourre chez nous... Pour le découpeur, j'ai fermé les yeux en lisant ta dernière phrase ;) éros bisous pour de vrai cette fois ci, bonne soirée
cia'o Youkou

Systool 10/05/2006 21:12

;-) A+ Youkou

youkou 10/05/2006 19:53

Enfait Sys, la troisième saison est encore inédite en France... et je n'ai pas entendu d'echo mais j'attends de savoir qui est le découpeur...grrr...voilà à cause de toi je ne vais pas dormir cette nuit
Aleez bisous Sys
Youkou

Systool 10/05/2006 20:37

Inédite sur le cable, oui... M6 passe la 2ème saison, mais en Suisse, on a droit à la 3ème depuis peu... comme j'ai manqué les premiers épisodes de la saison 3, je laisse tomber, mais je me procurerai probablement les DVD... A+...Le Découpeur? en fait c'est... non je sais pas, on le saura à la fin de la S3...

youkou 10/05/2006 18:54

L'histoire d'amour avec Nip /Tuck ... Une série qui décoiffe, qui rafraichit le genre, en effet... Le problème c'est que ça me fiche une trouille phénoménale et j'suis obligée de regarder la serie avec des chaperons super musclés pour me protéger..lol Pour dire que j'ai vraiment accroché, les scènes de découpage de toutes sortes, les scènes de coucheries... bref en espérant que la série continue sur le même rythme..@+ sys
Youkou

Systool 10/05/2006 18:56

Quel plaisir de te retrouver par ici... Je vois que tu adhères à la série, c'est cool!malheureusement j'ai trop souvent entendu que la 3ème saison est nettement inférieure aux deux premières... c'est dommage... en même temps je ne l'ai pas vu donc je leur laisse le bénéfice du doute en attendant de pouvoir la visionner.A+

shimux 03/05/2006 20:13

J'ai fini la saison 1 (merci pour les dvd). A partir du dixième épisode, j'ai enfin apprécié, mais ce fut long. J'espère que la deuxième saison est de la même veine. Les 10 premiers épisodes sont basés principalement sur le voyeurisme: partouzes, partie de jambes en l'air à trois, adultères, suicide, chirurgie esthétique, ... Bref basé sur le visuel, mais scénario pauvre. Mais la série reprend un second souffle et les personnages s'étoffent. Me voilà partie pour la deuxième saison.
Bisous. Tu vas à la Garden?

Systool 03/05/2006 21:30

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Le personnage de Megan O'Hara, notamment, a insufflé une énergie au scénario et la 2ème saison est effectivement du même acabit ;-)Je te passerai donc volontiers la suite :-DNon pas de Garden... révisions!