MIKE PATTON : A Perfect Place (Original Soundtrack, 2008)

Publié le par Systool

Deux losers aimeraient se débarrasser d'un corps. Il s'agit du scénario, tarantinesque à souhait, de A Perfect Place, court-métrage réalisé par Derrick Scocchera qui présente la particularité suivante : Mike Patton, dont on ne vous fera pas l'affront de vous rappeler la carte de visite, s'est chargé de sa BO. Celle-ci prend d'ailleurs une place prépondérante dans ce thriller burlesque de moins d'une demi-heure :


Le Main Theme qui introduit cette bande originale comprend les ambiances diverses qui vont parsemer ces 35 minutes hautes en couleur : cuivres James Bondiens, piano jazzy et guitares morriconiennes. A Perfect Place décline quant à elle le thème sifflottant qui représente en quelque sorte le leitmotiv de cette collection, tandis que Car Radio AM (et son pendant Car Radio FM) est l'occasion pour Patton de nous faire part de ses talents en matière de collages absurdes. On retrouve avec plaisir son chant puissant et lascif sur A Perfect Twist, une bombe mambo-bebop qui n'est pas sans rappeler les meilleures heures de Mr BUNGLE. D'ailleurs, les connaisseurs remarqueront que depuis la scission de ces derniers, Patton a choisi de s'investir dans différents projets qui, même s'ils sont passablement diversifiés, évoluent chacun dans un genre assez spécifique. Cette BO parue sous son nom semble l'occasion de regrouper la multiplicité des intérêts pattoniens en une seule entité : des pistes inquiétantes et très atmosphériques (Seriously Disturbed), des pastiches de ragtime (A Dream of Roses) et de ténor italien (Il Cupo Dolore), ou encore des influences sud-américaines (la percussive Batucada).


 

 


Evidemment, il s'agit surtout d'un hommage aux grands compositeurs de musique de films noirs tels que Herrmann ou Badalamenti, comme on pouvait le constater sur The Director's Cut, deuxième album de FANTOMAS reprenant à la sauce métalloïde une quinzaine de classiques du genre. Témoins en sont la Reprise du thème principal qui nous fait évoluer dans les ténèbres hitchcockiennes ou encore Swinging the Body et son piano syncopé. Parmi les bizarreries dont Patton est coutumier, on citera volontiers Catholic Tribe, soit un curieux amalgame de beats pic-vert et d'un orgue tout ce qu'il y a de plus chrétien! Sur A little Poker tomorrow Night?, le versatile chanteur entre en communion avec la guitare électrique, singeant un solo de wah wah avec son organe vocal.



 


Lorsque A Perfect Place se conclue sur le thème magistral que l'on pouvait apprécier sur Main Title (Reprise), où les instruments se succèdent tels des coups de pinceaux sur une toile, on se dit que Patton a atteint un niveau supplémentaire. Du gueulard d'une des formations les plus influentes du rock des années 90 (je parle de FAITH NO MORE), il est devenu un trublion multiforme dirigeant l'excellent label Ipecac et accumulant des projets très hétéroclites. Non content de se « limiter » à cela, il lui arrive encore de prêter sa voix pour divers jeux vidéos et en cette année 2008, il nous livre ce A Perfect Place, bande originale qu'il a composé dans sa totalité. Alors, certes, on peut dire qu'il n'est qu'un habile plagieur fondu des bandes-son de thrillers américains 70's. Pour moi, cela ne fait que confirmer que Mike Patton est probablement l'un des personnages les plus importants de la musique de ces vingt dernières années.

 

 


Mike Patton – A Perfect Place OST (2008)


A LIRE EGALEMENT...

 

Sommaire Mike Patton


 


Publié dans BO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SysTooL 14/09/2008 20:05

David : Dommage d'avoir lâché Patton après Mr Bungle... si tout ce qu'il a fait par la suite n'est pas forcément excellent, il y a tout de même une quantité non négligeable de petites perles... et cette BO a été une excellente surprise, pour ma part...

david 13/09/2008 21:03

J'avoue avoir un peu laché Mike Patton, depuis la fin de "Mister Bungle" et je n'avais pas entendu parler de ce court metrage. Merci pour l'information...

SysTooL 26/04/2008 07:40

Louis : Oh quelle transition! Félicitations pour ce nouveau blog... que ceux qui ignorent encore qui est Louis - ignares que vous êtes - je vous conseille d'aller jeter un oeil à son travail!Syco : Je t'en prie, Syco! Enjoy!

Sycophante 25/04/2008 23:37

J'ai adoré Mr Bungle, donc je vais suivre ça de près ! Merci pour cette chronique ;)

Louis 25/04/2008 17:00

Sur youtube, tu pourras aussi y trouver ça...http://peu.importe.over-blog.fr/